Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 février 2021 5 12 /02 /février /2021 12:02

 

 

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2020 6 24 /10 /octobre /2020 08:58

Toutes les choses ont une fin, ce blog qui vit le jour le 22 juin 2008 arrive à son terme, après 4507 jours d'existence. Ce fut souvent une motivation pour lire, écrire, commenter, partager, mais il ne pouvait être question qu'il dépassât ce nombre. 

Depuis 12 ans les choses ont changées, d'autres réseaux sociaux se sont imposés, plus rapides et réactifs auxquels je contribue parfois, vous pourrez donc m'y retrouver.

Ou pas !

L'Internet est un univers immense où je n'étais qu'un astéroïde orbitant, plus ou moins volontairement, loin des amas les plus importants. Probablement reviendrais-je sur des articles anciens, des définitions, des textes nécessitants une correction, une modification, une suppression, suivant mon humeur. Encore que cette idée puisse, comme tant d'autres chez moi, en rester à cet état, ce qui ne dérangerait personne.

Quelques personnes me suivaient régulièrement, je les en remercie encore.

LEE RONY

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2020 7 27 /09 /septembre /2020 08:17

Ils me regardent, m'interpellent, ces choses étranges qui sous prétexte de jeu ne pensent qu'à m'aspirer dans leur monde de formes, de signes, d'expressions laides ou belles, verso d'un réel rarement propice à rester zen. La lune est dans un ciel d'encre et je l'observe de l'île où je me trouve, solitaire Kan, maître des fantômes doués de déraison attendant que s'échoue le radeau médusé des illusions perdues, prisonnier d'algues le retenant, l'emprisonnant, le dévorant.

Que vaut ce que j’attends, quel don ai-je de les faire dessiner un monde ressemblant à une toile au sein de laquelle somnole le reflet mime de mes ambitions calées dans un quotidien factice orné de festons fragiles que le moindre contact transformerait en poussière.

Ils se rapprochent, me piquent, me mordent, m'arrachent des lambeaux d'être, s'en nourrissant tel des biscuits au goût de sang. Constat loin d'être gai où le réel eut, un instant, l'apparence du plaisir.

Ouais, ben, me dis-je, si c'est ça, je suis content de poser un point final à ce texte abracadabrantesque.

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2020 6 25 /01 /janvier /2020 12:27

 

Partager cet article
Repost0
18 novembre 2019 1 18 /11 /novembre /2019 09:00

 

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2019 1 11 /11 /novembre /2019 09:00

 

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2019 1 14 /10 /octobre /2019 08:00

Peur du choléra, que les rats colériques collent.

Peur du renaissens interdit qui deviendrait unique.

Peur des imbroglios trop simples.

Peur de la sacripendule du salon, qui dit oui, qui dit non, qui m'attend.

Peur de père vert, peur du lin seul, peur du pin tium.

Peur de l'ingénue si elle est ce qu'elle semble.

Peur de la came ''air lingue'' sans James Stewart au manche abat laid.

Peur de l'estamporel qui comprime l'instant entre l'espoir et l'oubli.

 

Pas peur de l'estampe qu'elle m'invite à voir chez elle...

Pas peur du camerlingue, dingue, au zinc, qui met cent sous dans le bastringue.

Pas peur de l'ingénue seulement vêtue de sa dernière syllabe.

Pas peur des perles en pain peint, en brioches moches, en verve spirituelle.

Pas peur du sacripant des sons de la crème à hier qui remet à deux mains ce qu'un doigt de fée fait.

Pas peur de l'imbrigolo, goal aux ray-ban à Split.

Pas peur de René sans sa Céline évitable.

Pas peur du choléra, j'ai déjà un cancer, la peste et le sida !

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2019 3 10 /07 /juillet /2019 08:00

Merci à Jean, Camille, Nikola, Marcel, Pierre, Giorgio, Carl

Merci Soo-bin. Je suis bien de cet avis !

Partager cet article
Repost0
14 juin 2019 5 14 /06 /juin /2019 08:00
Partager cet article
Repost0
31 mai 2019 5 31 /05 /mai /2019 08:00

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages