Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 octobre 2020 6 24 /10 /octobre /2020 17:29

Avouez que ça aurait été dommage de ne pas partagez ces remarques avec vous...

La société est une machine dont de nombreux rouages tournent dans le vide.

Vouloir lobotomiser un intégriste c'est vouloir couper les jambes d'un cul-de-jatte.

L'homo sapiens crée des machines à son image, sans la reconnaître.

Dans vide il y a vie, à moins que ce ne soit le contraire.

Un cauchemar a plus de chance de devenir vrai qu'un rêve.

Les machines s'humaniseront quand elles penseront être le sommet de l'évolution. Avant de devoir admettre que ce n'est pas le cas.

Il n'y a pas de saint vivant.

Vous donnez du mal vous ferait le plus grand bien.

Les victimes d'un tueur ne le hante pas, elles l'accompagnent !

La croyance est un bandeau sur les yeux, des bouchons dans les oreilles, des formules toutes faites dans la bouche autant qu'un lest retenant l'esprit dans la rivière croupie du temps passé.

Sans l'incendie je n'aurais pas perçu que j'étais de cendres. Sans les cadavres autour de moi je n'aurais pas compris que j'étais mort.

Les philosophes ne sont plus que des logomanes.

Même Satan n'a pas put m'impressionner, alors dieu...

Vous avez posé vous même la tête sur le billot, ne vous étonnez pas ce ce qui vous arrivera après.

Comment ''tuer le père'' si votre géniteur vous tua en même temps ?

Que vous sachiez que la nuit va tomber ne vous permettra pas de l'empêcher.

Les végans finiront comme les herbivores : à l'abattoir.

La chaîne qui retient la bête est de papier.

Proie et prédateur ne sont pas adversaires mais complémentaires.

Je suis une singularité dans un monde de banalités.

Si vous pensez que tuer est facile c que vous ne l'avez jamais fait.

Qui a un prix a rarement une valeur.

Qui veut l'égalité espère une Terre plate.

je ne veux pas de vous comme maître, encore moins comme esclave.

je suis le rêve du monstre.

Vous ne pouvez pas voir le tableau à l'intérieur duquel vous êtes.

Où est le mal de faire le mal ?

Assister à votre agonie fut un plaisir, votre putréfaction ne m'intéresse pas.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Laurene 18/05/2021 13:01

Wahou je suis tombée par hasard sur ton blog, ces tournures de phrases sont magnifiques. J'adore.

Lee Rony 20/05/2021 19:37

Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses.
Merci. J'adore... les compliments.

Présentation

  • : Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages