Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2015 6 31 /01 /janvier /2015 09:18

(テクノライズ) - Hirotsugu Hamasaki

Enfoncée sous la surface terrestre, la cité de Lukuss fournit les hommes en Raffia, une mousse permettant d'éviter tout rejet des greffes. À la surface, depuis longtemps le gouvernement a été renversé par l'Organo qui dirige par la force et dans le sang une ville où la peur est partout présente. L'Organo contrôle le Raffia et seuls ses membres peuvent être "texhnolyzés", c'est-à-dire recevoir des prothèses plus performantes que leurs équivalents naturels. 

Depuis quelques années, Onishi, "jeune" chef arriviste de l'Organo, maintient une paix relative avec les petits gangs, dont la Salvation Army, un assemblage hétéroclite d'ennemis de l'Organo qui rejette la "texhnolyzation". Mais les destins croisés d'Onishi, de la jeune voyante Ran, de l'orphelin Ichise mutilé pour avoir désobéi à son patron, d'une médecin qui le "texhnolyse" pour des raisons obscures et d'un homme mystérieux venu de la surface vont remettre en cause l'équilibre de Lukuss... 

Texhnolyze part fort et nous entraîne dans une ambiance fascinante, la musique remplaçant la parole dans les premières minutes captive le spectateur et lui ouvre un monde étrange, aussi inquiétant que prometteur où tout semble possible, où sexe et violence s'entrelacent pour tisser une intrigue qui se fait un peu lâche à mesure qu'avancent les épisodes. L'histoire avance sans se perdre en digression, le destin est à l'oeuvre, inutile de regarder ailleurs pour gagner du temps, ou en perdre. Une réalisation remarquable dans un environnement pesant, de longs escaliers, des zones obscurs et l'impression d'être sur des rails que rien ne peut affecter. Ichise sait quel sera son rôle, Ran le lui as dit puisqu'elle connaît l'avenir, contre cela il ne peut rien et va à un rendez-vous impossible à remettre.

Sans doute est-ce là un animé destiné à un public adulte avec la difficulté, du moins pour moi, de se mettre à la place de tel ou tel personnage, de s'attacher à des marionnettes rétives mais dont les fils sont implacables. Il n'empêche que la qualité du scénario et de la réalisation valent largement que l'on s'y intéresse.

Disponible chez Dybex.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai vu
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages