Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 09:04

Gilles Paquet-Brenner – 2015 – d'après le roman de Gillian Flynn

La vie est difficile pour Patty Day, s'occuper de la ferme et de ses enfants est épuisant d'autant que les rentrées d'argent sont maigres et l'endettement important. Mais ses problèmes ne vont pas durer...

Libby est la fille de Patty et pour tout dire, la dernière survivante de la fratrie, la seule qui ait échappé au massacre de sa famille dont son frère aurait été responsable. Il y a 28 ans elle avait émue l’Amérique, était devenue une vraie vedette, et avait reçu beaucoup de courrier, dans la plupart des lettres il y avait un chèque pour faire face aux difficultés à venir. Celles-ci vinrent effectivement mais Libby avait les moyens, financiers, de les surmonter. Mais le temps passe, l'argent se dépense, même celui du livre qu'elle signa, sans l'avoir écrit mais c'est l'habitude dans ce genre d'affaire. Elle n'a jamais travaillé de sa vie et réside dans l'appartement de sa tante depuis le drame. Dans l'obscurité et les cartons qui contiennent autant qu'ils enferment, le passé qu'elle veut oublier.

Pourtant il lui faut vivre, gagner de l'argent, aussi la proposition du Kill Club, association d'amateur de crimes attire-t-il son attention, non qu'elle aime ces manifestations mais c'est pour elle l'occasion de gagner quelques dollars, assez pour récupérer sa voiture par exemple.

L'invitation acceptée elle s'y rend. L'ambiance n'est pas du meilleur goût, les fans de crimes aiment à se déguiser, à reconstituer telle ou telle affaire qui défraya la chronique judiciaire. La sienne en fait bien sûr partie et dans ce, petit, milieu, elle fait office de vedette. Elle veut s'en aller mais son hôte la retient, la convainc de gagner le dernier étage, les habitués qui se trouvent là sont différent, eux aussi sont fascinés par les meurtres mais surtout par les cas non résolus sur lesquels ils se penchent, réexaminant le dossier, les preuves, les indices, bref, tout ce dont ils disposent, parvenant même à conclure des enquêtes que la police avait mises de côtés. Là elle apprend le véritable but de l'invitation. Dans le cadre de restrictions budgétaires des pièces à convictions vont être détruites, il faut bien faire de la place. En particulier celle de son affaire qui mettent en cause son frère, bien qu'il n'y ait eut pour formellement accuser celui-ci que le témoignage de Libby et aucune véritable preuve. Le temps est compté et si Libby veut gagner de l'argent il faut qu'elle y mette du sien, en commençant par aller voir son frère. Ce qu'elle ne fit jamais en 28 ans !

Ainsi s'entremêlent deux époques, le présent et les efforts de Libby pour savoir, pour comprendre, pour oser, et le passé. L'enquête menée, bâclée devrait-on dire, par les policiers. Le coupable était tout trouvé, un jeune homme perturbé, dangereux, sataniste et amateur de hard-rock, à l'époque c'était la même chose, et soupçonné d'actes pédophiles. Les détectives n'avaient pas demandé à la survivante ce qu'elle avait vu mais si c'était bien son frère ? Répondre positivement est le meilleur moyen de faire cesser les interrogations. Elle n'a pas envie de se replonger dans ce cauchemar. Ce qu'elle devra pourtant faire puisqu'elle n'en est jamais sortie.

Mais que s'est-il réellement passé ? Poser des questions c'est risquer de trouver des réponses, c'est se confronter, pour Libby, à ses mensonges qu'elle voulut croire vrais, c'est fouiller dans sa mémoire, retrouver les un(e)s et les autres, jusqu'à une vérité qu'elle ne pouvait pas soupçonner. Mais qui l'aurait pu ?

Bien sûr je ne vais pas vous en dire plus, ce serait gâché votre plaisir. Le scénario est bien trouvé et la réalisation évite l'excès de gore pour se recentrer sur les personnes, leurs émotions, leurs motivations, l'engrenage des événements qui les emporte avant de les broyer. Action et psychologie, avec à l'origine la même autrice que pour Gone Girl.

 

Cerises sur le gâteau, les présences de Charlize Theron et Chloë Grace Moretz... Parfois la Belle EST la Bête !

Voir les commentaires

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai vu Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages