Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 08:09

(A most wanted man) - Anton Corbjin - 2014

Hambourg n'a rien d'une ville riante, bien au contraire, ville portuaire où se croisent bien des craintes, des espoirs et des buts cherchant à éclore dans un endroit discret. Plusieurs des auteurs des attentats du 11 septembre y étaient passés et avaient trouvé dans cette métropole un lieu où s'abriter et préparer leurs crimes.

Dix années se sont écoulés depuis, Günther Bachmann y est le chef d'une unité antiterroriste dont les activités se doivent d'être officieuses puisque contraires à la constitution nationale. Il observe, espionne, contrôle, suit des individus dont les activités semblent louches et les origines douteuses, sans que pour autant ils fussent coupables, encore faut-il s'en assurer.

Depuis longtemps il suit les activités d'un homme d'affaires, le Dr Faisal Abdullah, qu'il soupçonne d'utiliser des activités caritatives pour financer des groupes islamistes. Parallèlement arrive en ville un jeune tchétchène passé par les prisons turcs et russes, dont le père, un général russe, Karpov, avait violé la mère alors âgée de 15 ans. Il débarque seul avec dans ses, maigres, bagages, une lettre d'un banquier adressé à son père, la raison pour laquelle il demande à le voir. Bien qu'élevé par son géniteur, avec un prénom russe, il avait choisi plus tard le camp, et l religion, de sa mère, prenant alors le prénom d'Issa, ce qui, de facto, le rendit suspect pour les autorités du pays paternel d'abord, des autres ensuite, dont l'Allemagne et les divers service ''secrets'' qui cherchent à empêcher de futurs attentats, employant parfois des moyens illégaux, et n'hésitant pas à se mettre réciproquement des bâtons dans les roues.

Ce jeune homme est hébergé par un couple immigré qui lui présente une avocate spécialisée dans les réfugiés. À celle-ci il confie le nom du banquier et la lettre, qui va s'avérer le rappel de la disponibilité d'une forte somme placé par l'un dans la banque de l'autre, héritage aidant ce sont désormais l'héritier et le fils du banquier qui doivent se rencontrer pour que le premier récupère les millions auquel il a droit, bien qu'il prétende ne pas vouloir d'un argent qu'il sait souillé. Günther imagine une manipulation pour atteindre son but véritable : le Dr Faisal ! C'est comme, dira un responsable des services secrets allemands, utiliser un anchois pour pêcher un barracuda et utiliser celui-ci pour attraper un requin. Ici c'est l'argent qui tient lieu d’appât.

Le jeu est dangereux et la surveillance difficile, l'avocate rétive et Issa hésite sur ce qu'il veut. C'est une manipulation que nous voyons se construire avec les facilités et raccourcis que demandent un film, mais avec suffisamment de crédibilité pour que la réalisation de Corbjin tienne le spectateur en haleine, le poussant à se demander si cela va marcher, et, le cas échéant, quand ça va déraper. Le requin est attirant pour plusieurs amateurs qui voudraient en profiter.

Le scénario est l'adaptation d'un roman de John le Carré qui n'a qu'à changer les noms, même pas les pays, pour construire un puzzle dont les pièces si on y regardait de près s'emboîteraient à moitié, mais ce n'est que du, bon, cinéma, et c'est déjà pas mal. La tension ne baisse pas et la crédibilité du film doit beaucoup à son interprétation, dominée par Philip Seymour Hoffman dont ce fut un des derniers films. Comment ne pas regretter sa disparition alors que tant d'acteurs s'obstinent à polluer nos écrans.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai vu
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages