Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2015 4 16 /07 /juillet /2015 08:00

The Interview - Seth Rogen & Evan Goldberg – 2014 - 128'

Dave Skylark (James Franco) anime Skylark Tonight, au cours duquel il interroge des célébrités en leur faisant avouer ce qu'ils n'ont jamais osé dire, ou montrer ce qu'ils ont toujours caché. Par exemple que Eminem est homosexuel, que Rob Lowe porte une perruque ou que... Mais ça je ne peux pas le rapporter !

C'est dire qu'il ne fait pas dans la dentelle et est prêt à tout, et même n'importe quoi, du moment que les téléspectateurs sont devant son show.

Un soir une petite fête est organisée, le producteur de Skylark, son ami depuis dix ans, Aaron Rapoport (Seth Rogen) est fêté pour leur millième émission. À cette occasion il croise un ancien condisciple qui lui est producteur d'une émission bien plus estimée. C'est l'occasion pour Aaron de se poser des questions sur ce qu'il fait, de faire un bilan de conscience et d'avoir, soudainement, des envies de respectabilité.

Il fait part de sa nouvelle ambition à Dave qui reste dubitatif, pour le moins, inviter des écrivains, des politiciens, peut-être même des gens intelligents, voilà qui serait inédit pour lui, et peut-être, au-dessus de ses moyens.

Préparant la nouvelle orientation de leur émission Aaron voit débouler Dave un papier à la main. Skylark exulte, il montre à son partenaire le document qu'il tient, un entretien de Kim Jong-un faisant état de son admiration pour leur spectacle.

N'est-ce pas pour eux le moyen de changer de catégorie en interviewant le dictateur Nord-coréen ? Rapoport opine en se disant qu'il y peu de chance que cela arrive jamais. Pourtant il va faire des recherches, passer par le comité international olympique, et faire une demande d'entretien officielle auprès des autorités de Pyongyang.

Alors qu'il rentre chez lui en taxi son téléphone sonne. Appelant inconnu lit-il, ce n'est pas une raison pour ne pas décrocher. Quand il entend son interlocuteur de présenter comme Park Sook-yung représentante de la République Populaire Démocratique de Corée. Aaron n'y croit pas tout de suite, il devra pourtant se rendre à l'évidence. Dave et elle doivent se rencontrer rapidement pour mettre au point les termes de l'émission. Impossible pour Rapoport de refuser. La rencontre aura lieu, quelque part en Chine, après un voyage compliqué pour le producteur. L'émission devra avoir lieu dans la capitale Nord-coréenne et les questions seront fournies à skylark.

Comment dire non ?

Tout va se compliquer quand des agents de la CIA viendront en couple voir les ''journalistes'' en leur faisant une proposition délicate : profiter de la rencontre pour assassiner le président Kim avec de la ricine. Refuser est difficile mais accepter est dangereux. Mais les agents ont tout prévus, Lacey est tout à fait le type de Skylark qui ne peut pas lui dire non.

Le voyage va être long et la mission périlleuse. Dave va faire connaissance avec Jong-un, le voir sous un jour différent de l'image qu'il se faisait de lui. Il vont partager alcool, drogue, prostituées et parties de basket-ball, du coup il trouve le président Kim trop sympa pour le tuer.

Le séjour va être mouvementé, Aaron n'est pas insensible au charme de Park Sook-yung, et cela semble réciproque, la jeune femme est loin d'être inconditionnelle du pouvoir qu'elle représente. Il suffirait d'une opportunité pour que tout change...

Mais il va être l'heure de l'émission...

C'est peu de dire que le président Kim ne sort pas grandi de cette production, il serait exagéré de dire que c'est le cas de ses réalisateurs. S'ils ambitionnaient de réaliser une œuvre subversive ce n'est pas réussi, s'ils ambitionner de marquer l'histoire des films comiques, ce n'est pas abouti non plus. Reste une production qui restera, peut-être, dans les souvenirs pour quelques bons moments mais plus sûrement pour son retentissement médiatique, les hésitations de SONY pour le sortir après les réactions très négatives des autorités de RPDC et des attaques de hackers. Finalement le film trouva le chemin des écrans, mais le public bouda celui des salles.

Sauf moi bien sûr puisque je vais voir n'importe quoi !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai vu
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages