Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 décembre 2019 1 09 /12 /décembre /2019 09:00

Ne me secouez pas, vous décolleriez la colère du fond.

La drogue ne rend pas débile, c'est d'être débile qui amène à se droguer.

Une personne est un oxymore.

Les philosophes ne sont plus que des logomanes.

Un petit os ne montre pas le squelette, la connaissance de l'esprit n'en est qu'à ce stade mais certains dessinent le second.

Mon ''talent'' est un don du fiel.

Le savoir est la lumière que tenait Diogène.

L'intelligence est au sommet de la chaîne alimentaire.

Just be fort !

Des capacités rêvées sont plus simples que réelles.

Le bien est souvent le dieu de ceux qui disent n'en pas avoir.

En quoi une possession angélique vaut-elle mieux qu'une possession diabolique ?

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2019 2 26 /11 /novembre /2019 19:34

J'ai commencé mes tests sur des animaux, ensuite je suis passé aux rats.

Il en est du passé comme d'une tunique de Nessus, un poison mortel

dont il est impossible de se débarrasser.

Quand on me connait un peu je suis intrigant, quand on me connait

un peu trop je suis inquiétant.

Il est des portes à sens unique qui ne se referment pas. Il convient de les ouvrir avec précaution.

Il existe des sous-espèces culturelles autant qu'animales.

Tant de gens souffrent de brumes de cerveau.

Plus que haut en couleur, je suis bas en noirceur.

La vraie monstruosité a un si beau sourire.

Elle m'a fait courir avant de m'attraper.

C'est toi qui sur mon front écrivit vérité quand les autres y inscrivirent mensonge !

Qu'y aurait-il de pire qu'un pion connaissant les règles du jeu ?

Les souvenirs qui murmurent sont plus effrayants que ceux qui hurlent. La vie c'est émerger d'une pyramide de charognes et attendre de la rejoindre.

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2019 7 24 /11 /novembre /2019 18:00

Fenêtre

J'ouvre la fenêtre pour sauter du rez-de-chaussée.

 

Divan

Quand le psy m'a parlé je me suis endormi sur son divan.

 

Tank

Le chinois avait arrêté le tank sur la place Tien An Men, pas l'ivoirien.

 

Chaine

La chaine que je regarde le plus est celle de mon vélo.

 

Livre

C'est mon livre préféré, avant que je le lise.

 

Clé

Le prisonnier mélomane aimait la clé de sole.

 

Mégot

Même un cendrier, un jour, voit son dernier mégot !

 

Panier

Ma femme était un panier percé, j'ai préféré garder le panier.

 

Jumelles

Au théâtre je prends mes jumelles, l'étui me sert d'oreiller.

 

Bison

Revivre en bison et écraser Buffalo bill.

 

Barque

Charon doit s'emmerder ferme sur sa barque.

 

Main

Je m'en lave les mains disais Pilate, et s'il avait été manchot.

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2019 3 13 /11 /novembre /2019 09:00

Le passé est un démon familier qui feint d'être apprivoisé mais guette l'occasion de planter griffes ou crocs dans l'esprit qui cesse de se méfier.

Le gibier rêve, espère, quand le prédateur désire.

Parfois un don, mal ou peu utilisé, devient un talent d'Achille.

Le contrequoi remplace souvent le pourquoi.

Des traits archaïques révèlent un génome archaïque.

Ne mettez pas tout vos dieux dans le même pas niais.

Les droits sont les inventions des proies.

Ce n'est pas la peine d'en rage où t'es ?

Mon esprit fourmille de choses que je ne peux y laisser enfermer, mortes, gonflées par la putréfaction du déni elles le feraient éclater.

Les vieilles croutes sont parfois amies.

Un Cro Magnon vit-il la peur dans les yeux du dernier Néandertal, l'acceptation ou le soulagement ?

Tel le petit Poucet j'ai abandonné derrière moi mes écailles afin que je puisse retrouver d'où je viens !

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2019 4 10 /10 /octobre /2019 08:00

Si la mort est cette lumière au bout du tunnel alors c'est que la vie est ce tunnel.

Quel est le pire, avoir des employés ou un patron ?

L'injustice est l'équilibre.

Le monde n'est fait ni par vous ni pour vous.

Un cauchemar a plus de chance de devenir vrai qu'un rêve.

Maladifier ou diaboliser c'est pareil.

La société est une machine dont de nombreux rouages tournent dans le vide.

Les végétariens courent le risque de finir dans une assiette.

Le drame du sapiens est de se savoir mortel individuellement, et comme espèce, ce que ne connurent probablement pas ses prédécesseurs.

Humain devrait s'écrire sans a, comme caprin, bovin...

Je ne pardonne qu'aux morts ! Et encore !

Pour bien mentir, ce n'est pas qu'il faille croire son mensonge vrai, mais que le reste n'est pas plus faux.

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2019 2 10 /09 /septembre /2019 08:00

La vie aime qu'on l'aime, la mort, qu'on la craigne, Je fais le contraire.

Je n'ai pas le gène du guerrier, seulement celui du résistant.

Attention, tout compliment que vous me ferez vous sera facturé 100 €.

L'incertain me censure.

Je remercie les prédateurs qui m'ont griffés, mordus et tentés de me dévorer. Ils ne firent que me débarrasser du superflu, de ce qui me gênait.

Impossible d'apprendre à être intelligent, on peut seulement apprendre à paraître moins stupide.

J'ai vu les ténèbres au bout du tunnel obscur.

Une cause n'est souvent qu'un alibi.

J'ai failli m'engloutir dans les mots, sans ancre, l'encre me tuera.

Certaines douleurs sont trop vives pour être supportables mais pas assez pour être insoutenables.

Un tueur en série fait office d'ogre.

La normalité c'est ressembler à quelqu'un qui n'existe pas.

Partager cet article
Repost0
20 août 2019 2 20 /08 /août /2019 13:00

L'Intelligence Artificielle craindra-t-elle à son tour d'être supplantée ?

Après avoir quitté l'enfer, et vu le monde, je décidai d'y retourner.

Démonter une montre n'implique pas de savoir, encore moins de pouvoir, changer l'heure qu'il est.

La réalité n'est pas un problème, c'est la refuser qui en est un.

Sans l'incendie je n'aurais pas perçu que j'étais de cendres. Sans les cadavres autour de moi je n'aurais pas compris que j'étais mort.

Les survivants remercient Dieu, les morts le maudissent !

Les films, ou romans, sur les mutants, génies ou psychopathes ne sont écrits par aucun d'eux.

Le meilleur de l'homo sapiens sera sa réduction à ses initiales.

On plante difficilement un couteau dans le dos de loin.

Une psychose n'est infernale que si elle laisse, parfois, entrevoir le réel des autres.

Personne ne le faisant, je suis obligé de dire du mal de moi.

Vanité, bêtise, ignorance, voilà la Trinité de l'homo ''sapiens''.

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2019 3 24 /07 /juillet /2019 08:00

Un cercueil est une prison imposée par la peur de la mort.

Comment apprendre à un lapin, fils de lapins, à devenir un loup ? Sinon à croire qu'il en est un en s'en prenant à d'autres lapins.

Il y avait elle, puis il y eut les autres, et il n'y eut plus qu'elle.

Le Paradis est un mensonge, seul l'Enfer est la vérité.

La croyance est le serpent, l'intégrisme est le venin.

Une équation n'est qu'un autre symbole.

Le bien et le mal sont des reflets sans qu'il y ait d'image.

Je me cache de moi-même plus que des autres.

La psychologie regarde l'effet, observe les apparences , étudie les échos.

L'emballage ''sapiens'' sera remplacé par celui du robot dont ''l'intelligence'' suivra le même chemin.

Le ''sapiens'' craint son remplaçant, il veut figer le temps, mais quoi qu'il fasse le chemin est tracé.

La prison vous libère pour bonne conduite, l'école, pour mauvaise.

Partager cet article
Repost0
25 juin 2019 2 25 /06 /juin /2019 08:00

J'ai eu plusieurs vies dont aucune ne fut la mienne.

Une torture est agréable quand elle en cache d'autres qui le sont moins.

La preuve de l'âme prouverait que dieu existe comme l'herbe prouve celle de la vache.

La paix n'est pas un but, c'est une fin, c'est LA fin.

Le temps ébrèche les crocs, émousse les griffes, pas l'envie de s'en servir.

Je suis après-gardiste.

Un reflet n'est pas un contraire.

Les terres étasuniennes à force d'être gorgées de sang en veulent toujours davantage.

Aura la paix qui saura quoi en faire.

Dans magistrature il y a magie, strate, turent...

La paix est une petite voie(x) obscure.

Quand je dis nous je ne parle pas de vous.

Partager cet article
Repost0
20 mai 2019 1 20 /05 /mai /2019 08:03

Compassion : Aptitude à se nourrir des souffrances d'autrui.

Connunication : Relation imbécile entre des personnes dont l'acuité intellectuelle n'est pas la qualité principale consistant à échanger propos et ''idées'' à leur image.

Croyance : Un bandeau sur les yeux, des bouchons dans les oreilles, des formules toutes faites dans la bouche autant qu'un lest retenant l'esprit dans la rivière croupie du temps passé.

Deuil : Admettre, non sans souffrance, que hier appartient au passé, que ce qui fut ne reviendra plus et qu'un jour quelqu'un portera le nôtre.

Euroaméricain : Étasunien dont les parents viennent d'Europe et qui voudrait le faire oublier.

Foinatisme : Hors les rails de la soumission et de l'obéissance aucun salut n'est possible. Et quiconque prétend suivre un autre chemin est voué au pire, quitte à l'y conduire soi-même.

Gagner sa vie : Contraintes dont sont dispensés ceux qui ne savent que la perdre.

Herméneutique : Interprétation de textes dans le but de leur trouver un sens. Elle dépend souvent des présupposés et dépendances mentales du lecteur bien qu'il n'en soit pas toujours conscient. Tentative de compréhension en général du monde et de ses manifestation perceptibles par l'esprit qui les voit et cherche à les interpréter comme effets d'une part et causes d'autre part tout en s'interrogeant sur la catégorie à laquelle il appartient.

Histoire : Costume de mensonges fait d'une veste de crimes et d'un pantalon de malheurs.

Imagination : Recombinaison d'idées, d'images, de mots entendus, lues, vues, donnant l'impression de créer quelque chose de nouveau. Capacité permettant, souvent, de supporter une réalité pénible, jusqu'à supplanter celle-ci.

Imbécivilisation : Culture qui n'est pas la nôtre, preuve que nous seuls avons compris la réalité, trouvé le chemin de la sagesse, pouvons montrer l’exemple de l'idéal enfin atteint.

Ou pas !

Immortaliste : Doctrine affirmant que la mort n'est qu'un obstacle que l'on peut dépasser, une contrainte dont on peut s'affranchir. Qu'un jour, proche, tuer la mort sera possible.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages