Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2016 4 12 /05 /mai /2016 07:44

Je porte un masque qui me ressemble afin que nul ne me reconnaisse.

Le loup nourrit la cohésion du troupeau des moutons.

À qui me cris ''Pervers !'' je réponds ''Jaloux !''.

Les démons sentent le soufre... douleur.

N'ayez pas peur de moi, ce serait insuffisant.

Les lunettes du présent faussent la lecture du passé.

Je suis un rameau toxique sur l'arbre de l'évolution.

La guérison de ma blessure sera ma mort.

La ''justice'' est la déesse du gibier.

Je joue à la poupée avec mes personnages attendent qu'ils me jugent.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Aphorismes
commenter cet article

commentaires

Chenzen, le seul 16/05/2016 20:01

Bonjour Lee.

Magnifiques pensées. Il vaut mieux penser presque un peu que pas du tout. :+)

Lee Rony 16/05/2016 21:49

Bonsoir Chenzen, le seul.

Et pourtant, parfois je voudrais arrêter, comme le vertige ressenti au-dessus du gouffre, sans vouloir ressentir pourtant plus que cette impression étrange, cette aspiration, dans les deux sens du terme, et le souvenir de Nietzsche qui parlait de l'abîme...

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages