Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 juin 2008 7 29 /06 /juin /2008 04:15

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Photographie
commenter cet article
28 juin 2008 6 28 /06 /juin /2008 04:10
 

La philo n’est plus qu’une tour de Babil !

S’approprier ce que l’on subit permet d’y survivre.

La raison ne sert pas à comprendre mais à s’excuser de le pouvoir.

Le surhomme est celui qui vainc son désir d’être un sous-homme !

Réfléchis avant de te taire !

Dangereux de penser au pire ça lui donne envie de se surpasser.

L’absence de doute fragilise.

Seul le poids de la conscience fait se tenir droit.

L’esprit est le plus fort, jusqu’à l’heure des repas.

La théorie dit « Ca pourrait être ainsi ! » L’idéologie dit « Ca doit être ainsi ! »

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Aphorismes
commenter cet article
28 juin 2008 6 28 /06 /juin /2008 04:06

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Photographie
commenter cet article
27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 06:37

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Photographie
commenter cet article
26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 00:02

 

Écrire empêcha l’extinction de mon affectivité !

Le verbe est de la peinture jetée sur l’invisible !

L’écrivain est un enfant à qui on donne l’imagination en jouet et qui en grandissant ne sait pas s’en débarrasser.

Je ne suis pas un écrivain encagé !

Je suis un souffleur de vers.

Mon œuvre est un dédale pour que le lecteur s’y trouve !

Le bouquin préféré du masseur ? « Mein Kampfre » !

Beaucoup de dictionnaires recensent le vocacabulaire.

Je rêve que mes phrases deviennent des guillotines !

L’écriture fut l’ancre qui me retint au réel !

 

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Aphorismes
commenter cet article
25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 23:57
Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Photographie
commenter cet article
25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 01:42
Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Photographie
commenter cet article
24 juin 2008 2 24 /06 /juin /2008 06:30

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Photographie
commenter cet article
23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 11:02

 

Être encore, si peu ; enrobée de douleurs, 

Passage obligatoire au terme de la vie.

Les chanceux ne voient rien, je délaisse l'horreur,

Les damnés sont tremblants, pour eux, aucun répit. 
 

Un souffle, le dernier, et l’infini s’impose,

L’esprit s’est absenté, et l’âme se repose. 
 

Je torture et je broie, alors tous me maudissent,

Nul ne peut m’éviter, le mal m’est inconnu,

Prévenir, avertir, quand l’éternel s’immisce,

Héraut de l’au-delà, un rôle dévolu. 
 

Après moi... Tu verras ? Néant, éternité...

Tu goûteras au sel de la réalité. 
 

Repousse ces produits, camisole chimique,

Éteignant ton esprit avant que sonne l’heure,

Laisse brûler ta vie en cet instant unique,

Triomphe jusqu’au bout, du doute, de la peur. 
 

Apprend à m’espérer si je suis un passage,

À ne pas être inquiet, si j’efface ta cage. 
 

M’étendrais-je à mon tour, pour une paix ultime,

Laissant de l’univers une image arrêtée,

Les yeux clos de l’espoir oublieraient foi et crimes,

Fusionneraient alors mensonge et vérité. 
 

Simple transformation, fugace conclusion,

Abreuvée et repue de cris et de soupirs,

J’aperçois l’avenir, sublime création,

Me nourrissant de peu, d’un râle et d’un sourire. 
 

Tu viens, tu me connais, inéluctable amie,

Mes bras te sont ouvert, je suis ton Agonie.

 

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Poésie
commenter cet article
23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 06:28

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Photographie
commenter cet article

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages