Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 07:55

 

 

06012011 Gibet-Fusion-02

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Des fakes
commenter cet article
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 07:13

IU

Un bonbon coréen... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai entendu
commenter cet article
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 07:56

15102011kantona.jpg

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Des fakes
commenter cet article
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 08:33

 

 

Un grand merci à M... pour m'avoir permis de faire la connaissance littéraire du commissaire Adamsberg, c'est presque avec honte que j'avoue n'avoir avant ce début d'année jamais lu de roman de Fred Vargas. Quel meilleur cadre que ce roman pour faire un bout de chemin avec cet auteur et ce policier ?

 

 

Ainsi le commissaire est-il à Londres pour un colloque, le fait qu'il ne parle pas un mot d'anglais lui permet de laisser vagabonder son esprit, lequel a déjà tendance à se laisser aller. Histoire que l'intrigue commence dix-sept chaussures seront retrouvées devant Highgate, un célèbre cimetière londonien (où se passèrent d'étranges et vampiriques événements vers 1970), chacune avec un pied, humain, à l'intérieur, et rien que cela, sinon où serait le plaisir... Mais Adamsberg doit rentrer en France où il va se retrouver confronté à un crime particulièrement violent, la victime ayant été non seulement découpée, à la scie électrique, mais chacun de ses morceaux étant écrasé, pulvérisé, dispersé, presque effacé, là semblait le but du criminel qui mit plusieurs heures à perpétrer son forfait.

 

Bref le départ est macabre et sanguinolent, tout ce que j'aime ! Et la suite ne lui cède en rien, Adamsberg se retrouvera confronté à une malédiction séculaire, à l'ombre maléfique d'un vampire à la ''famille'' semblant n'attendre qu'une occasion pour se réveiller et sortir d'un tombeau pourtant étroitement surveillé. Les faits finiront par lui montrer que tout est fait pour le mettre en cause personnellement, comme pour que son enquête ne puisse aboutir...

 

Adamsberg devra aller à Kiseljevo, en Serbie, s'y faire enfermer dans un caveau promis à une mort certaine dans ce lieu incertain qui donne son titre à ce roman qui parfois frôle le fantastique dans ce qu'il a de révélateur de processus mentaux qui mélangent croyance et démence, comme si l'une pouvait mener à l'autre, ainsi que l'actualité nous le montre, et pas en protéger. Il fera aussi connaissance de...

Mais non, cela je ne peux pas vous le dire, ce serait gâcher le plaisir que vous aurez à vous angoisser alors que vous savez que le héros est quasi immortel. Tout le talent de Fred Vargas est dans cette capacité à dessiner des situations en quelques phrases, à leur donner une densité et une crédibilité rare. Histoire brutale, sans temps mort (si j'ose dire) et aux personnages formant un orchestre dont j'ai hâte de découvrir d'autres mélodies, d'autant que dans ce texte il est fait référence à des romans précédents qu'il faudra bien que M... me confie si elle ne veut pas que je zerkifie !

 

Deux extraits, le commissaire est entre les mains d'un médecin qui le palpe afin de l'analyser :

Une absence quasi totale d'angoisse. (…) En contrepartie bien sûr, l'émotivité est faible, le désir pour les choses est atténué, il y a du fatalisme, des tentations de désertion, des difficultés avec l'entourage, des espaces muets. On ne peut pas tout avoir. Plus intéressant encore, un laisser-aller entre les zones du conscient et de l'inconscient. On pourrait dire que le sas de séparation est mal ajusté, que vous négligez parfois de bien fermer les grilles. (…) Cela peut fournir des idées d génie semblant venir d'ailleurs – de l'intuition, comme on dit à tort pour simplifier -, des stocks immenses de souvenirs et d'images, mais aussi laisser monter en surface des objets toxiques qui devraient coûte que coûte demeurer dans les profondeurs. (p198)

''Inhibition de l'action'' avait dit [le médecin] (p220).

Comment mieux me définir ?

 

Au fil des liens vous verrez que l'auteur aurait pu préciser ''Tiré de faits peut-être réels...''

 

Et maintenant au tour de Pars vite et reviens tard, mais n'en faites pas autant.

 

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai lu
commenter cet article
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 08:02

13012011VehiculePrioriTerre.jpg

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Des fakes
commenter cet article
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 07:36

 

 

12012011_the-green-Sornet.jpg

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Des fakes
commenter cet article
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 07:31

 

 

Elle veut directement

Ce qu'elle sait

 

Des gens comme eux

rien que joyeux

 

Une vie

quelque temps

 

Reste avec nous

Donne moi de l'espoir

 

Une histoire importante

Je voudrais y croire

 

 

Laisse Poire

 

Repost 0
Publié par Laisse Poire - dans Sans Blog Fixe
commenter cet article
10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 07:48

 

 

 

 

La Fringale, ayant été apaisée

Durant l'été,

Se sentit moins repue

Quand l'hiver fut venu :

Pas un seul petit boulot

Fut-il digne d'un bourricot.

Elle alla faire un dossier

À la CAF du quartier,

Demandant que lui soit alloué

Une alloc pour pouvoir manger

Jusqu'au stage de Noël.

''Je bosserai en maternelle,

C'est nul et trop banal,

Mais c'est ça ou le canal.''

Le RMI sortit son questionnaire :

Calcula les droits précisément.

Qu'avez-vous fait depuis deux ans ?

Dit-il, patibulaire.

- J'ai voyagé, suivi le vent

Quêtant, vivant à l'aise.

Vous quêtiez ? C'était balèze.

Allez aux Restos maintenant.

 

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Fables
commenter cet article
9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 08:47

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai entendu
commenter cet article
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 08:05

 

 

 08012010_don-du-sang-dracula.jpg

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Des fakes
commenter cet article

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages