Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 06:07

Je n'ai plus peur du noir,

De son souffle glacé

Que craignait mon espoir

De pouvoir m'échapper.

 

Je ne crains plus le soir,

Dont je sais la menace

Vaine et illusoire

Pour qui l'affronte en face.

 

J'affronte le miroir

Tendu par les ténèbres,

Sans m'inquiéter d'y voir

Un avenir funèbre !

 

Je renonce au savoir

Joug pesant sur mon dos,

Notions floues, illusoires,

Entassement de mots.

 

Nul besoin d'or, d'ivoire,

L'obscur tue l'apparence,

Quel art du recevoir

Conviendrait à l'absence ?

 

Je peux tout concevoir,

Ma pensée est sans frein.

Je n'ai plus peur du noir

Car c'est lui qui me craint !

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Poésie
commenter cet article
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 06:07

16042012__3291.jpg

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Photographie
commenter cet article
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 06:07

 

Spéciale Corée du Nord

Centième anniversaire de la naissance de Kim Il-sung (김일성)


Kim Il-sung1

 

Repost 0
Publié par Herr Basha - dans Sans Blog Fixe
commenter cet article
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 22:40

14052012_leetanic.jpg

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Des fakes
commenter cet article
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 06:07

 

Le nouvel an bouddhique se dit Songkran en Thaïlande, ce jour là les Thaïlandais aspergent les bouddhas et leurs amis, l'eau purifiant en même temps qu'elle éloigne la malchance. C'est aussi l'occasion de montrer son respect à ses aînés en leur versant de l'eau parfumée sur les mains. Durant les trois jours que durent les célébrations il est impossible de circuler dans les rues des grandes villes sans se faire asperger plusieurs fois, malheureusement cette période est propice à une hausse importante des accidents de la circulation.

Au Laos c'est l'occasion de se retrouver en famille en présences de bonzes pour des bénédictions collectives, dans les rues de Luang Prabang (ຫລວງພຣະບາງ), ancienne capitale royale et cité sainte du bouddhisme depuis 1353, s'organise une grande procession au cours de laquelle sont sortis les masques protecteurs de la ville.

Cette fête est célébrée en Birmanie par les Karens (Kayin), et au Cambodge (Bon Chaul Chhnam), c'est l'occasion pour moi de leur souhaiter une merveilleuse année 2555.

Bien sûr ce mini article trouve sa place dans le cadre du Dragon2012feu.jpg

 


Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Divers
commenter cet article
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 06:07

 

Suis-je un vaisseau fantôme emporté par le rêve

Sur l'océan sans fin qu'est mon imaginaire ?

Éole est sans repos, sa furie est sans trêve,

Je ne sais plus comment parvenir à me taire.

 

Du plus haut mat jamais je ne vis un visage,

Un abri quelque part où déposer ma haine,

Mille et une fois je crus distinguer un rivage,

Pour ne poser le pied que sur illusion vaine.

 

Souvent je fus tenté, au plus bas de la cale,

De briser la coque et d'engloutir ce navire.

Je m'y suis essayé par la hache et les balles,

Le feu et la furie, la rage et le délire.

 

Pataugeant dans la peur à manquer m'y noyer,

L'angoisse m'emplissant, des poumons jusqqu'à l'âme.

Chaque jour à nouveau, je copie Prométhée ;

La terrible et belle damnation est ma dame !

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Poésie
commenter cet article
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 06:07

11042012_SSpresso.What.Hell.jpg

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Des fakes
commenter cet article
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 07:08

 

Le Dragon2012feu.jpg de Catherine implique de lire au moins cinq livres, pour le respecter j'ai pensé que je pouvais m'attaquer aux textes fondamentaux de la Chine, impossible de ne pas commencer par le plus influent des penseurs d'Asie. Impossible que vous n'en ayez jamais entendu parler, ne serait-ce que sous forme de ''proverbes chinois'' qui, pour la plupart ne sont pas de lui. Autre avantage, ce texte est disponible gratuitement dans une traduction de Séraphin Couvreur !

 

Parfois appelés Analectes, ces Entretiens compilent des discours et déclarations de Confucius, de ses disciples et des dialogues entre ces derniers. Le Confucianisme fut quasi ''religion'' d'état, jusqu'à la formation de la République de Chine, étudier ces textes était indispensable pour passer les ''examens impériaux'' passage obligé pour devenir fonctionnaire d'état.

On ne prête qu'aux riches dit-on, ainsi attribue-t-on à Confucius sans doute plus qu'il ne fit et son œuvre agrégea probablement celles d'héritiers qui pour autant ne trahirent pas la pensée du maître donnant à ce livre une unité et une force qui lui permit de traverser le temps en conservant une influence considérable.

Vivant à l'époque des Royaumes Combattant il passa sa vie à offrir ses services aux divers princes mais mourut avant que la Chine ne s'unisse sous la férule de Qin Shi Huang. Ce dernier partisan de l'autoritarisme ne permit pas à la doctrine confucéenne de s'imposer, il fallut que sa dynastie se voit remplacée par celle des Han qui érigea le confucianisme en doctrine officielle.

À l'instar d'autres penseurs son enseignement fut utilisé, détourné, falsifié suivant les besoins de l'époque, le transformant tour à tour en humanisme respectueux de l'individu ou en tenant d'une hiérarchie sociale immuable. De fait, lisant, et relisant, ce livre vous découvrirez un homme ''normal'' cherchant à améliorer la vie de ses concitoyens, aimant la musique et le gingembre (avec de la vodka, hm!), passant de l'espoir à l'affliction mais restant animé d'une joie inaltérable, un optimisme dont je me demande s'il est synonyme de lucidité quand aux aspirations ''humaines'', impliqué à tel point qu'il en oubliait de manger.

XX chapitres segmentés en courts paragraphes, maximes et brefs dialogues mettant en scène princes et fermiers illustrent la pensée de Confucius quand aux comportements à afficher, au respect à montrer sans pour autant se montrer jamais impératif. Le confucianisme n'a rien du joug des religions d'autant que jamais il ne sort du cadre de la vie, de la naissance à la mort, de l'individu simple jusqu'à la conduite de l'État, incitant à se pencher sur les causes des problèmes sociaux, la classe dirigeante se devant de montrer l'exemple, autant dire que tous les politiciens que nous connaissont devraient lire ce texte, de là à ce qu'ils le comprennent bien sûr...

Cinq principes encadrent la pensée confucéenne : bonté, droiture, bienséance, sagesse et loyauté, il préconisait le retour (déjà!) à la morale, soutenait les droits des faibles et les devoirs des puissants.

Pas d'au-delà, d'Enfer ni de Paradis, de menace ou promesse ; pas de dieu mais un ordre cosmique dans lequel chacun doit tenir sa place.

Même moi ?

L'exemplarité et l'illustration valaient pour Confucius plus que théories ou rites contraignant, la vie avant tout.

Kǒng vit le jours vers -551, il serait mort en -479 fu et zǐ signifient ''maître'', son nom 孔夫子fut latinisé par les Jésuites (de quoi je me mêle ?).

 

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai lu
commenter cet article
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 06:07

09042012_bmhimg_3296.jpg

Repost 0
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 06:07

Spéciale Serani Poji (セラニポージ) - Japon, années 2000 à nos jours

sp

 

 

 

 

 

Repost 0
Publié par Herr Basha - dans Sans Blog Fixe
commenter cet article

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages