Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 07:07

La femme en sa cuisine était insatisfaite,

Quand devant sa télé son homme roupillait,

Elle s'interrogeait, se rappelant des fêtes,

Alors qu'elle se mariait l'avenir s'éclairait.

 

Était-ce pour cela qu'elle avait tant appris,

Rêvé d'un avenir différent de sa mère ;

Affermi sa pensée, cultivé son esprit,

Tout ça pour terminer transformé en mémère !

 

Elle avait dévoré psycho, socio, philo,

Pendant un temps, même cru, à l'égalité,

Avant que ses espoirs ne se diluent dans l'eau

D'un quotidien au goût de la banalité.

 

Tant d'efforts, de pensées, le mâle est-il si bête

Qu'il doive s'imposer par de pales arguties ?

Derrière un dieu, caché, le je est malhonnête,

Il masque son pouvoir et sa phallocratie.

 

Cogito ergo sum n'a rien de masculin,

Sophie a-t-elle besoin d'apprendre à être sage,

D'obéir aux filins implantées dans ses reins,

Suivant les rituels d'un(e) hamster dans sa cage.

 

Combien de noms gravés, monument aux vivantes ?

Quand seront inversées les variables ici,

La penseuse de Rodin sera évidente,

Et l'épouse dira : ''Je pense, donc tu fuis !''

Suggéré par

Plus sérieusement vous pouvez allez voir si j'y suis.

Sans oublier la participation de Catherine, Denis et Heide.

Partager cet article
Repost0

commentaires

H

Mince ! Je ne sais plus ce que j'avais écrit.


Un compliment en tous cas et je trouvais que tu étais un ambassadeur parfait pour défendre les droits de la gente féminine.


Hâte de découvrir ce que tu penses du rire, ou comment tu le vis !
Répondre
L


J'imagine qu'un jour il sera nécessaire de défendre ceux de la gente masculine, ce serait un challenge intéressant à relever.


Le rire sera un nouveau défi, je n'y ai pas encore pensé, j'aime attendre le dernier moment avec l'impression que c'est de moi qu'il faudra rire.



C

Bien joué, Lee Rony, très drôle et très vrai
Répondre
L


Chaque fois c'est un nouveau défi, vivement le prochain !



H


Répondre
L


!



S

Ah ! le mariage quand on et petite on rêve tous au prince mais aprés dure réalité douce soirée et jolie rêves bisous evy
Répondre
L


La réalité dépasse souvent l'affliction, il n'empèche qu'il est bon de rêver encore de temps en temps.


Que la nuit te soit douce... ou pas !



D

nouveau bel exercice philosophique, alors tu nous fera un beau poisson d'avril le 1er avril prochain (suggestion de Heide)
Répondre
L


Plus qu'un challenge c'est un défi !


J'aime !!!



Présentation

  • : Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages