Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 octobre 2020 6 10 /10 /octobre /2020 13:04

에스 에프 에잇créé par Min Kyu-dong – producteur exécutif Min Jin-soo – MBC - 2020

L'hôpital ''le Paradis'' porte-t-il bien son nom ?

Ça reste à prouver, toujours est-il que Moon Sook s'y trouve depuis dix ans, depuis qu'elle est dans le coma, sous la surveillance d'une nurse robotisée de dernière génération, un modèle haut de gamme venu d'Allemagne appelé Gan Ho-joong dont le visage est celui de la propre fille de Mme Moon, ainsi, se réveillant, elle serait rassurée de reconnaître la personne près d'elle.

Bien qu'il semble que cette possibilité soit à exclure, les dégâts causés par l'AVC étant irréversible.

Dans une autre chambre un groupe de prière chante pour que le malade qui y repose retrouve ses facultés mentales, mais là aussi cela semble compromis.

Là aussi un robot surveille le patient et sait qu'elle ne doit pas tenir compte de sa demande de manger, encore et encore. Heureusement, ou pas, son épouse est là pour lui apporter des bonbons, en, trop, grande quantité.

Elle fait ce qu'elle peut pour le supporter mais cela devient difficile, au point qu'un oreiller pourrait être une solution, il suffit qu'il se trouve sur la tête, et non en dessous.

Une solution comme une autre, non ?

Mais la nurse n'est pas de cet avis et intervient avant qu'il soit trop tard !

Mais pour qui ?

Pas pour l'épouse qui meurt par terre, l'infirmière n'était pas programmée pour la surveiller elle.

Un soir Jung-jin s'en va sans dire ''à bientôt'' ce qui intrigue Gan toujours attentive au moindre détail, elle réfléchit et conclut que la fille est en moins bonne santé que la mère dont l'état n'a pas vraiment évolué depuis 7 ans qu'elle s'en occupe.

C'est un problème qui l'a fait presque disjoncter, a-t-elle la réponse à son interrogation dans ses algorithmes ou doit-elle en trouver une plus personnelle. Les programmateurs oublient toujours quelque chose.

Son inquiétude grandit quand Jung-jin ne répond pas à ses appels, reste une solution, appeler sœur Sabina, qui dirige l'hôpital afin de lui demander conseil.

Finalement elle obtient sa correspondante qui se laisse aller à exprimer son sentiment de solitude, d'inutilité, et son manque de perspective maintenant que l'imprimerie familiale est à vendre.

Gan prend une décision, elle sent la détresse de la jeune femme et estime que la cause étant l'état de sa mère celle-ci doit mourir. C'est, de son point de vue, la meilleure solution, bien que sœur Sabina prétende le contraire sans parvenir à la convaincre, après tout un robot ne risque pas de perdre son âme en commettant un crime. Gan est persuadée que c'est le souhait, informulé à cause de la culpabilité, de Jung-jin.

Elle propose à sœur Sabina de prier, n'est-elle pas là pour cela ?

Dans la morgue la fille et la nurse se prennent dans les

bras, vont pour s'embrasser quand quelqu'un vient lui parler de ce que les caméras de surveillance ont enregistré.

La nurse accepte de les montrer, révélant ainsi son rôle dans le décès de Mme Moon.

Que cela déplaise à Jung-jin la surprend, et elle ne réagit pas quand celle-ci laisse aller sa rage, sa frustration peut-être, sur elle.

La carrière de Gan est terminée mais sœur Sabina veut en savoir plus et se rend à Berlin, au siège du constructeur qui a récupéré son produit et veut profiter de ''l'incident'' pour l'améliorer.

La nonne peut revoir Ho-joong qui continuait à prier en l'attendant, à prier et à réfléchir sur ce qu'elle est, ce qu'elle

crut, ce qu'elle veut mais que son programme ne lui permet pas. Sœur Sabina elle peut accéder à l'interrupteur sur le côté du robot. Mais la nonne s'interroge à son tour,

serait-ce simplement débrancher une machine ou mettre fin à la vie d'une créature si proche de l'humain.

Comme si c'était une qualité.

SF8 est une série d'anticipation et de science-fiction qui fait appel à huit réalisateurs pour autant de représentations de ce qui pourrait être notre avenir. Nous pouvons nous rassurer en pensant que ce qui est annoncé arrive rarement.

Et nous inquiéter en sachant que ce qui arrive est encore pire !

Vouloir une société idéale est difficile quand chacun en a sa propre vision.

Imaginez que ce soit la mienne...

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Je suis très intéressée là !
Répondre
L
8 regards sur une réalité qui se rapproche, pour ne pas dire qu'elle est là. Captivant.

Présentation

  • : Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages