Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juin 2020 3 03 /06 /juin /2020 16:52

메모리스트Kim Whee, So Jae-hyun – Tvn 2020 – d'après le webcomic de Jae Hoo

L'interrogatoire dans l'Unité d'Enquête Régionale de Bugyeong se passe mal et les policiers sont pris par le temps, il leur reste trois heures pour faire parler un homme, passé ce délai l'homme qu'ils pourchasse et dont le prévenu est le complice bénéficiera de la prescription. Se cachant depuis dix ans il regarde l'horloge avant de pouvoir sortir de son confinement volontaire pour arpenter les rues. Le temps presse, il ne reste qu'une chose à faire.

La Ferrari traverse la ville à toute vitesse, précédée par des motards. Elle stoppe devant le commissariat, un homme en descend, entre dans le bâtiment et se dirige vers la salle où l'inculpé est seul, dans l'obscurité, se moquant des flics qui l'observent de l'autre côté de la vitre. Il se retourne quand la porte s'ouvre, regard l'arrivant et blêmit quand il le reconnaît.

C'est que Dong Baek est une célébrité reconnue pour ses talents de télépathe, en effet, et la preuve en a été apporté scientifiquement, il lui suffit de toucher quelqu'un pour avoir accès à ses souvenirs, impossible de lui dissimuler quoi que ce soit. C'est l'arme ultime, celle qui permet aux policiers de Bugyeong de capturer leur cible avant la prescription.

Dong Baek est une star depuis que son don défraie la chronique et ses succès avec la police se compte par dizaine. Encore une fois il accompagne ses collègues et ne peut retenir ses coups quand il faut s'emparer du criminel.

Le jeune homme est un habitué du conseil de discipline de la police, sa carrière alterne entre félicitations pour ses prestations et punitions pour cause de violence inutile. Cette fois une action en justice est sur le point d'être lancée contre lui afin d'obliger celle-ci à le renvoyer.

Parallèlement la commissaire Han Sun-mi, la plus jeune de la police coréenne, commence à enquêter sur deux crimes violents qu'elle pense perpétré par le même tueur tant le mode opératoire est identique, elle demande au chef de la police de pouvoir monter une équipe pour d'enquêter.

Celui-ci accepte mais demande à la jeune femme de surtout rester discrète, vis-à-vis des médias mais aussi de Dong Baek qui pourrait vouloir s'en mêler bien qu'il soit suspendu pour deux mois.

Bien sûr cette dissimulation sera impossible et le télépathe finira, à la faveur d'une nouvelle disparition, par s'y intéresser et à vouloir enquêter de son côté, une aide dont ses supérieurs ne pourront se passer, surtout quand il leur apprendra qu'une autre jeune femme a été enlevée, sachant que les corps sont retrouvés une semaine après la disparition impossible de faire l'impasse sur son soutien.

Le cas est trop attirant pour un policier télépathe, et ce tueur en série risque de se révéler particulièrement retors. Dong Baek va utiliser les visions qu'il a eu en pouvant toucher une victime, Kim Min-kwon, qui échappa une nuit au tueur, qui dut se rabattre sur une autre, mais fut si violemment frappée qu'elle est depuis dans le coma. Une situation qui complique le pouvoir de Dong qui fait tant d'effort pour explorer une mémoire très endommagée qu'il en a un malaise. Néanmoins lui en restent quelques images, dont celle d'un marteau, l'arme que le criminel pourrait utiliser mais aussi d'un cochon rouge. Le temps presse pour retrouver Kim Seo-kyun.

L'enquête va être compliqué et le tueur un gibier de choix pour Dong Baek. Mais le tueur dispose de deux victimes ''en attente'', des victimes auxquelles il essaie d'inculquer ses ''valeurs'' en leur donnant des leçons en vidéo, après quoi il leur pose des questions, une sorte d'examen, une note inférieure à 90 sur 100 et c'est la mort !

Ce serait pratique pour un policier de disposer de ce pouvoir mais celui-ci semble altérer le comportement et être difficile à maîtriser. Han Sun-mi finira par rencontre Dong Baek, mieux, elle n'hésitera pas à lui tendre la main, qu'il refusera.

La télépathie est un bon argument pour une série, insuffisant néanmoins, pour ajouter du piment à l'enquête, la commissaire Han devra affronter le clan des procureurs mené par un ancien condisciple, Woo Seok-do, trop heureux de pouvoir lui mettre des bâtons dans les roues, de là à supposer qu'il a des relations avec des individus douteux il n'y a qu'un pas que les dramas coréens franchissent souvent. Comptons sur Dong pour faire la lumière si c'est le cas.

Mais je fais là un procès d'intention, et d'expérience ; comme d'habitude je n'ai vu que les deux premiers épisodes de Memories, au moins je ne risque pas d'en divulguer plus qu'il n'en faut.

Quoi qu'il en soit j'ai une grande envie d'en savoir davantage, j'ai souvent vu Yoo Seung-ho (Dong Baek), moins Lee Se-young (la commissaire Han Sun-mi). L'histoire semble assez tordue pour être intéressante et les personnages, malgré les traits caricaturaux habituels assez bien dessinés, et interprétés, pour donner envie de les suivre.

Et qui sait ce qu'il en adviendra du télépathe et de la commissaire...

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages