Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 octobre 2020 4 22 /10 /octobre /2020 08:05

D'après le film ''Hanna'' écrit par Seth Lockhead et David Farr – 2019 – NBC – amazonstudios

Roumanie 2003. L'horloge marque 14 h, 60 minutes plus tard une autre indique 15 h, jusque là rien d'extraordinaire.

Erik Heller s'introduit dans les vestiaire, y vole un uniforme et le passe d'un employer dont il se sert pour entrer dans la

maternité et voler un nourrisson avant de s'enfuire. Les

gardes sont après lui mais il parvient à rejoindre ma voiture qui l'attendait.

Avec sa complice ils se planquent dans un motel mais l'armée ne tarde pas à les retrouver, il faut courir, vite. Le bébé pleure alors qu'ils ont volé une voiture et qu'un hélicoptère se rapproche puis ouvre le feu.

S'ils échappent aux premiers tirs ce ne sera pas le cas ensuite et leur véhicule finit encastré dans un arbre. La femme est la seule victime.

Jusqu'à ce que la voiture explose.

Mais Heller a pu s'échapper et s'enfonce entre les arbres avec l'enfant.

Bien des années plus tard, dans une autre forêt, Hanna tire

sur la biche, la tue, la découpe calmement malgré son jeune

âge et la neige qui tombe, quand un homme arrive derrière elle et l'agresse.

Erik lui fait remarquer qu'il aurait eu le temps de la tuer avant qu'elle se rendre compte de sa présence, même si, en corps à corps elle se révèle capable de le battre. Au cours du repas il la fait répéter aussi bien sa connaissance de diverses langues que des arts divers. Elle doit pouvoir faire face à n'importe quelle circonstance.

Chaque jour il l'entraîne, aux sports de combats, au tir, à s'endurcir et quand elle demande pourquoi elle ne doit pas dépasser les marques rouge il répète que c'est dangereux, les hommes qui ont tué sa mère ne sont pas loin. Un jour il ne sera plus là pour la protéger et elle devra se débrouiller.

Elle ne doit pas dépasser les marques, soit, mais si elle passe par les arbres ?

Hanna a dépassé la limite, elle traverse la forêt et tombe sur un jeune bûcheron, Arvo, en train de tronçonner des arbres.

Elle ne comprend pas un mot de ce qu'on lui dit, elle ne parle pas polonais mais avec un peu d'anglais il est possible de se comprendre, un peu, et avec des barres chocolatées aussi.

Bien sûr elle lui demande de ne pas parler d'elle. Erik sait qu'elle a quitté la zone mais vivre seule avec son ''père'' lui pèse, discuter avec Arvo est un dérivatif auquel elle ne peut dire non, sans parler des sneakers. Et faire un tour en moto est tentant aussi.

Arvo l'emmène jusqu'à une grande antenne relais immense servant à transmettre les signaux des téléphones et d'internet. Deux choses qu'elle ignorait totalement. Les deux jeunes gens s'entendent bien jusqu'à ce que des hommes avec des chiens arrivent et lui tirent dessus.

Hanna a goûté au monde et elle se sent prête à l'affronter. La première chose à faire est de trouver la femme qui a tué sa mère. Celle-ci est déjà au courant de l'incident, sans certitude mais avec assez de soupçons pour qu'elle veuille en savoir plus, par acquit de conscience.

3 hélicoptères se rapprochent de la grotte où vivent Erik et Hanna, il faut partir, encore. Les soldats sont partout avec autorisation de tuer l'homme, mais pas la fille. Il est temps de se séparer, ils savent où et quand se retrouver mais Hanna surprend un message et décide de se laisser prendre. Face aux 4 soldats elle paraît une adolescente qui ne comprend pas ce qui lui arrive.

Semble !

Au moins ainsi a-t-elle sauvé son père. Elle qui voulait savoir d'où elle venait...

Une jeune et jolie personne, jusqu'à ce qu'on la connaisse un peu mieux. Alors elle n'en est que plus intéressante !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Archives

Pages