Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2017 6 09 /09 /septembre /2017 08:00

Science & vie – HS spécial Extra Terrestres 2016

Mathilde Fontez et Pierre-Yves Bocquet

La question de l'existence d'autres formes de vie dans l'Univers est ancienne, comme de sa forme. S'agirait-il de simples micro-organismes ou d'être intelligents ? La science désormais se pose sérieusement la question et la découverte d'exoplanètes y est pour quelque chose. L'exobiologie devient une science à part entière disposant des moyens qu'elle mérite.

Pour la NASA la bonne question désormais n'est plus ''si'' nous allons la trouver, mais ''quand'' ! C'est une fantastique aventure pour l'humanité s'il s'avère que nous ne sommes pas seuls...

La découverte d'une planète située dans un autre système que le nôtre eut lieue en 1995, la preuve était là qu'il existaient d'autres Terre dans l'Univers. Aujourd'hui, les calculs montrent qu'il en existe des milliards. Nous sommes entrés dans la pluralité des mondes.

C'est le 6 octobre 1995 que Michel Mayor et Didier Queloz, de l'université de Genève, annoncent avoir repéré la première planète orbitant autour d'un autre soleil que le nôtre : 51 Pegasi b, dans la constellation de Pégase, à 51 AL de nous. Cette planète ressemble à Jupiter, une géante gazeuse mais elle indiquait que d'autres, différentes, existaient. Nous n'étions plus condamnés à être seuls dans l'Univers. 20 ans plus tard nous approchons de la découverte d'un autre monde habité. Le 10 mai 2016 la NASA annonçait la découverte de 1 284 exoplanètes confirmées. Ainsi augmentait de 60 % le nombre d'exoplanètes découvertes depuis 51 Pegasi b.

Planète = espoir de vie = extraterrestres. C'est le but de cette chasse. Or sur ces planètes 550 seulement seraient telluriques, comme la Terre, catégorie supposée la meilleure pour accueillir la vie. 9 orbitent dans la zone d'habitabilité de leur étoile, la distance ou pression et température à la surface permettent la présence d'eau liquide, l'élément considéré indispensable à l'apparition de la vie portant à 21 le nombre de planète ''habitables''. Un petit chiffre mais basé sur l'observation d'une infime partie de la galaxie, 150 000 étoiles sur 200 milliards.

Il paraît plausible qu'il y ait au moins une planète gravitant autour de chaque étoile, même avec l'hypothèse que seulement 10 % seraient ''habitables'', le résultat est vertigineux : 20 milliards. Transposé à l'échelle de l'Univers, ce nombre passe à des milliards de milliards.

Bien sûr, habitables ne veut pas sire habitées, pourtant le nombre de candidates est si grand que malgré la somme de conditions nécessaire la probabilité que beaucoup le soient est grande. Les observations au moyen des télescopes spatiaux, du VLT ou du spectrographes Harps, dessinent une infinité de mondes possibles. Les futurs instruments, plus puissants, plus sensibles, plus précis, augurent de nombreuses autres fabuleuses découvertes.

Notre galaxie est peuplée de planètes allant des géantes gazeuses plus grosses que Jupiter mais gravitant près de petits soleils rouges empêchant leur rotation à des planètes tournant à l'envers quand d'autres encore tournent autour de deux, ou trois, soleils. Entre la Terre, tellurique, et Neptune, gazeux, existent nombre de mondes intermédiaires.

Notre système solaire n'est pas représentatif, il n'est qu'un parmi des milliards d'autres. La Terre même ne semble pas offrir les meilleures conditions pour accueillir la vie : l'idéal serait une planète plus massive, un peu plus grande, éclairée par un petit soleil orange.

Les simulations de conditions de vie montrent que la zone d'habitabilité est plus grande que prévue, une atmosphère riche en hydrogène pourrait abriter des mers d'eau liquide en orbitant très loin de leur soleil, une planète n'ayant qu'1 % de l'eau terrestre serait habitable et bien d'autres conformations pourraient accueillir la vie.

Pour l'instant nous ne connaissons de la vie qu'une seule forme.

Jusqu'à quand... 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai lu Science
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages