Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 08:00

屍者の帝国 (Shisa noTeikoku) -  Ryoutarou Makihara – 2015 – 120'

Londres 1878 – on sait aujourd'hui que le corps, mort, pèse 21 g de moins que vivant, le poids de l'esprit, de l'âme ! La technologie permet d'introduire dans les cadavres des esprits factices puis de les ramener à la vie. Ce ne sont que des simulacres, mais le premier nécromate, le nom de ces ''êtres'' a été ranimé par le docteur Victor von Frankenstein : ''la créature''. Certains disent qu'il parlait, recherchait l'amour et était doué d'empathie. Il a disparu en emportant le journal de son créateur et les secrets de ses origines. restent des pantins incapables de s'exprimer.

Sera-t-il possible de remettre une âme dans un corps ? C'est le sens des recherches de John Watson.

Son essai semble concluant. Il a les yeux ouverts, marche, est capable de se déplacer, de saisir des objets, un stylo. ''content de te revoir Vendredi !''

L'avenir du monde repose sur le nécromate, cent ans plus tôt, quand le Dr Frankenstein ranima un mort le peuple eut peur et s'opposa à cette pratique. Les expériences se poursuivirent, et les femmes acceptèrent cela quand elles virent que ces créatures servaient de soldats et qu'elles n'avaient plus à sacrifier fils ou mari. Les recherches en nécromatique redoublèrent. La société civile s'empara des nécrogiciels pour produire une main d’œuvre abondante et servile.

Aujourd'hui la terre est peuplée de nécromates, ils sont le pilier de l'économie. 

Projet Itoh - The Empire of Corpses

L'analyse éthérique est top secret, pourtant Watson persiste sur cette voie. Ses recherches sont illégales mais M est là pour lui faire une proposition. L'Empire britannique a besoin de lui, il peut entrer au service de celui-ci. La concurrence est violente. Aidé du capitaine Barnabé Watson et Vendredi échappent à un attentat Russe et partent pour l'Afghanistan où se trouve le docteur Paramaribo, un descendant, affirmé, de Frankenstein, qui veut dans ce pays, avec les nécromates, édifier un empire. Il serait en possession des travaux de Victor et des secrets de ''la créature''.

À l'arrivée ils rencontrent Nicolaï, russe travaillant avec l'angleterre. Lui veut retrouver Karamazov, il ne s’intéresse pas au journal qu'il peut abandonner aux britanniques. 

Projet Itoh - The Empire of Corpses

Dans les montagnes les combats continuent, des cadavres affrontent des cadavres ! Watson et ses amis vont échapper à des attaques, aidés en particulier par une femme qui semble venir de nulle part et qui disparaît aussitôt après les avoir sauvés.

Le soir même, après que Watson ait tenté une expérience sur un nécromate ennemi capturé il fait la connaissance de sa belle sauveuse : Hadari Lilith, assistante personnelle du président Grant, venu l'aider dans sa quête de l'âme des nécromates.

Projet Itoh - The Empire of Corpses

L'expédition continue à travers les hauts sommets de l'Afghanistan. Finalement ils arrivent à destination, Alexei Karamazov les attendait et les accueille ! Il raconte comment il trouva le journal sur une île du cercle Arctique. Watson et Karamazov discutent, sur leurs motivations, leurs buts. Watson veut reproduire la Créature, il est prêt à se salir les mains. Mais Karamazov lui demande, quand il aura le journal, de le détruire tout en ayant compris que c'est pour Vendredi qu'il mène ses recherches. Lui-même n'est-il pas capable d'utiliser Nicolaï, son frère aîné, pour ses recherches ?

Celui-ci se vengera en tuant son tortionnaire qui n'a que le temps de confier à Watson le lieu où se trouve le journal, en lui demandant à nouveau de le détruire.

Direction le Japon.

Une fois arrivé ils font la connaissance d'un envoyé du gouvernement nippon qui lui avoue avoir perdu la trace du journal qui avait été confié à l'ambassadeur du Japon en Russie, celui-ci le ramena dans son pays puis le livra aux laboratoires Osato, spécialisés dans la nécromatique qui seraient proche de produire des nécromates capables de renverser le gouvernement.

Pourquoi ne pas visiter ces laboratoires ? Ce qu'ils vont faire, non sans difficulté. Jusqu'à ce que Watson trouve le journal et demande à Vendredi de l'analyser. Le secret de l'âme est-il là, dans ces pages, dans ce savoir interdit ? Le danger grandit, cette fois la mort semble devoir gagner.

Projet Itoh - The Empire of Corpses

Watson rouvre les yeux et se découvre sur le navire du Président Grant, Miss Hadari l'accueille, lui raconte ce qui s'est passé.

Les vivants désormais utilisent même les morts pour satisfaire leurs intérêts, ceux-ci vont-ils se laisser faire ? Être mort est-ce devoir tout accepter malgré tout, surtout si La Créature est là pour les aider, pour les guider, pour mener la révolte.

Projet Itoh - The Empire of Corpses

Certaines forces sont trop grandes pour être maîtrisées. Comme si c'était une raison pour ne pas essayer ! La mort est un adversaire difficile, la contourner n'est pas la vaincre, au contraire. Chacun sait que vouloir le ''bien'' de l'humanité aboutit toujours à l'inverse. Qu'ils soient morts ou vivants les humains ne valent décidément pas grand chose.

C'est interdit ? Alors c'est encore plus tentant !

Keikaku (projet) Itoh naquit en 1974 à Tokyo, il débute en 2007 avec le roman Genocidal Organ. Son second roman, Harmony, lui vaudra d'autres prix et la reconnaissance internationale. Malheureusement le cancer est un adversaire trop difficile et il laisse sa dernière œuvre : The Empire of corpses, inachevée. Il n'avait écrit que trente pages mais son travail fut continué par Toh Enjoe. Project Itoh est la transposition en films d'animation de ces trois romans.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai vu Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages