Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2017 4 01 /06 /juin /2017 07:43

01net N°845

Le Graal du transhumanisme est que la technologie tue la mort. Pourquoi pas en copiant l'esprit d'un individu à l'intérieur d'un ordinateur.

Raymond Kurzweil, directeur de l'ingénierie de Google, le ''pape'' du transhumanisme, en est sûr. Dans quelques décennies nous transférerons notre esprit dans un ordinateur et deviendrons immortel !

Il y a 40 ans, Gordon Moore, cofondateur d'Intel, inventa la ''loi de Moore'', suivant celle-ci, en 2065, les ordinateurs seront assez puissants pour simuler numériquement le fonctionnement cérébral humain. D'ici-là il faudra décoder, et traduire, toutes les informations neuronales à l'origine de nos capacités cognitives sous une forme informatique. C'est l'objectif du HBP (Human Brain Project), projet européen visant à simuler l'intégralité d'un cerveau humain dans moins de dix ans. Des chercheurs purent reproduire le fonctionnement d'un morceau de cortex de rat en utilisant le supercalculateur Blue Gene.

Cet ordinateur exécute 100 millions de milliards d'opérations par secondes, pour simuler un cerveau sapiens il faut une puissance mille fois supérieure, sans tenir compte des synapses, ce qui multiplie encore le chiffre. Autre limite, l'énergie nécessaire. Un ordinateur est incomparablement plus gourmand qu'un cerveau. Si celui-ci fonctionnait comme un ordi son fonctionnement annuel coûterait un milliard d'euros d'électricité.

La solution serait se trouver dans les puces neuromorphiques. Les transistors de ces puces sont câblés de façon à reproduire les connexions neuronales du cerveau. En mars 2016 IBM annonça la création d'un processeur neuromorphique de 5,4 milliards de transistors, simulant 16 millions de neurones reliés par 4 milliards de connexions pouvant être utilisé pour la reconnaissance visuelle. Il consomme l'énergie d'une simple tablette et pourrait annoncer les futurs supercalculateurs.

Martine Rothblatt, patronne d'United Therapeuthics, les clones mentaux – ou mindclones – est ''techniquement inévitable''. Elle prévoit un avenir où chacun posséderait une réplique numérique de son esprit créée à partir de l'intégralité de sa vie connectée ou d'entretiens vidéos et autres tests de personnalité.

Kurzweil le prévoit : en 2100 nos corps seront remplacés par des machines contrôlées par la réplique numérique de notre cerveau. ''Nous saurons, explique-t-il, créer des corps virtuels évoluant dans une réalité virtuelle réaliste''. Une vision dont doute la communauté scientifique. Kenneth Miller, neuroscientifique à Columbia estime qu'il faudra plusieurs milliers, ou millions, d'années, pour télécharger un esprit dans une machine [comme si nous avions une chance d'être encore là].

En revanche, un dirigeant de Huawei, Kevin Ho, évoquait un avenir proche où les enfants pourront discuter avec la copie numérique de leurs défunts grâce à des applis comme WeChat.

Même dans la mort le smartphone viendra nous em...

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai lu Science
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages