Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2017 7 04 /06 /juin /2017 07:56

The African Queen – John Huston – 1951 – 105' 

 

L'opposition des caractères donne souvent de bons résultats sur grand écran, surtout si les comédiens qui les incarne sont bons et le réalisateur capable de les diriger. Ces conditions sont ici remplies avec le trio : Katharine Hepburn, Humphrey Bogart et John Huston.

Samuel et Rose Sayer sont britanniques, frère et sœur, et se trouvent à Kungdu, en Afrique orientale allemande (devenue depuis la Tanzanie), lui comme pasteur de la congrégation anglicane, elle, pour le seconder dans sa tache. Nous sommes à la fin de l'été 1914 mais ils sont loin de leur pays d'origine dont ils n'ont de nouvelle que par Charlie Allnutt, aventurier canadien qui fait office de coursier avec son embarcation, l'African Queen. Ses manières sont différentes des Sayer mais impossible de se passer de lui.

Justement Charlie vient leur annoncer le début de la guerre entre l'Allemagne et la grande-bretagne. Les anglais préfèrent rester mais voient arriver les troupes allemandes qui brûlent le village et embarquent les indigènes. Samuel s'interpose mais les soldats le frappent violemment. Les fièvres s'en mêlant il meurt peu après.

Charlie et Rose l'enterrent, le premier finit par convaincre la seconde de se cacher pour échapper à la répression germanique en embarquant à bord de l'African Queen. Rose ne veut pas rester à l'écart du conflit, puisque les Allemands disposent d'une canonnière, la Louisa, pour surveiller la région elle trouve judicieux de la détruire en transformant l'African Queen en bateau de guerre. Charlie est dubitatif, il voit les risques, mais finit par céder.

 

Il faut d'abord passer une série de rapides, ce qu'ils font, non sans difficultés, ensuite c'est devant un fort allemand que le navire se glisse, n'échappant pas à des tirs qui atteignent la chaudière et menace la poursuite du voyage. Charlie répare en vitesse, une nouvelle série de rapides se présentant.

À nouveau ils réussissent et, dans la joie du moment, tombent dans les bras l'un de l'autre. Il fallait s'y attendre !

Mais le périple continu, il faut du bois pour alimenter l'embarcation avant les derniers rapides.

Cette fois les choses se présentent mal, le bateau s'enlise, Rose prie, pendant la nuit de fortes pluies permettent à l'African Queen d'échapper à la vase pour atteindre le lac où la canonnière semble les attendre. Le but est proche, les torpilles sont prêtes, il suffit de précipiter le navire sur sa cible...

 

Mais rien ne se passe comme prévu, le bateau sombre, Rose et Charlie sont arrêtés, condamnés à mort pour espionnage mais mariés avant d'être exécutés.

Le hasard, la chance, et, surtout, le scénario, font que la canonnière heurte l'African Queen qui la guettait du fond de l'eau. Les torpilles explose, le Louisa coule.

Nos jeunes mariés rejoignent la rive à la nage et n'ont plus qu'à prendre la direction du Kenya.

 

Pour ce film Bogart reçut l'Oscar du meilleur acteur alors que sa partenaire et son réalisateur ne furent que nominés. Le livre dont il est tiré s'inspire d'une histoire vraie, la ''bataille du Lac Tanganyka'' menée par Geoffrey Spicer-Simson.

 

Au final l'African Queen navigue parmi les classiques du 7e art, place qu'elle mérite pour les qualités énoncées au début de cet article. La fin est heureuse pour nos héros, pour une fois j'ai envie de dire : tant mieux !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai vu Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages