Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2017 5 30 /06 /juin /2017 08:00

DOSSIER pour la SCIENCE 92

Intelligence : Notre cerveau a-t-il atteint ses limites ?

(Entretien avec Joël Fagot par Loïc Mangin)

L'intelligence est le fruit de multiples fonctions cognitives. Les différences entre l'homme et les autres primates peuvent refléter des variations subtiles au sein de ces briques élémentaires, sans rupture phylogénétique marquée.

Primates et intelligence. En cognition comparée on utilise le terme de cognition car ''l'intelligence'' est un terme souvent associé à la cognition humaine. S'il fallait définir l'intelligence, citons Alfred Binet : ''l'intelligence ? C’est ce que mesurent mes tests.'' ceux-ci sont spécifiquement conçus pour évaluer l'intelligence [la conne-ition] humaine.

Chez l'animal on a tendance à séparer perception, attention, raisonnement, mémoire... en sous-processus testés isolément, même s'ils sont liés, comme des ''briques'' cognitives. Subdiviser n'est pas renoncer à une vision globale. Le langage par exemple, souvent défini comme typiquement humain n'est possible que par des capacités particulières, perceptives, de mémorisation, articulation. Sous-mécanisme que l'on étudie isolément, en les comparant, chez les singes non anthropoïdes, les grands singes, et les humains.

Stratégie ayant permis l'émergence d'idées nouvelles sur l'évolution et les capacités afférentes au langage humain.

Ces études montrent que des compétences que l'on imaginait inaccessibles à certaines espèces ne le sont pas. Les singes non anthropoïdes, par exemple, ont des capacités de raisonnement par analogie alors que seuls les grands singes paraissaient en être dotés.

Prenons l'exemple du test de la reconnaissance dans un miroir que seuls les grands singes réussissent. Y échouer n'est pas la preuve de l'absence de conscience de soi.

Il semble que l'évolution cognitive serait linéaire. Les humains ont une culture cumulative, ils apprennent de leurs parents, de leurs enseignants... et ils manipulent les informations pour les utiliser différemment. Petit à petit nous avons amélioré nos savoirs et techniques avant de les transmettre à la génération suivante. Il existe peu de démonstrations de ce comportement chez les animaux. Il leur manque probablement un processus de structuration tel qu'on l'observe dans le langage humain. Grammaires et organisation syntaxique ont rendu la communication plus efficiente au fil des générations.

Des paléontologues découvrirent des pierres que des chimpanzés utilisaient comme marteaux pour casser des noix il y a des milliers d'années. Leurs descendants les emploient de la même façon, cette technique n'a donc pas évolué.

De nombreuses recherches furent menées pour trouver le facteur différenciant humain et animal : le propre de l'homme ! Furent proposés, le langage, la bipédie, l'emploi d'outils, latéralisation, grammaire... éléments tombés l'un après l'autre.

La différence entre primates et humains tient en quelques particularités. Ces derniers ont une pensée tournée vers l'avenir. Les chimpanzés pourtant adaptent leur comportement en fonction du temps, mais sur des échelles de temps courtes, ils ne semblent pas capables d'anticiper à long terme. [mais en ont-ils besoin?]

Selon Joël Fagot l'intelligence est une fonction adaptative s’accommodant du contexte. Captivité et vie sauvage comptent moins pour expliquer les performances d'un animal que la richesse du milieu. Un lieu de captivité stimulant peut être aussi propice à l'expression de capacités cognitives élaborées qu'un milieu naturel. ''… il existe de nombreuses façons de stimuler intellectuellement des animaux captifs, ce que nous tentons de faire dans mon laboratoire en leur donnant un libre accès à des tests cognitifs informatisés.

L'idée qu'il existe un facteur séparant les humains des autres primates est à abandonner. Les briques élémentaires formant les fonctions cognitives complexes peuvent varier, de façon minime ou importante, une par une, chez les primates et les humains... C'est cette somme de différences qui ferait... la différence !''

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai lu Science
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages