Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2017 6 15 /04 /avril /2017 07:58

Non, non ! Ne bougez pas, surtout pas. Prenez le temps de vous réveiller. C'est difficile, vous avez la tête lourde, c'est normal, douloureuse ? normal aussi. C'est l'effet du produit que je vous ai injecté pour vous endormir. Vous ne vous souvenez pas non plus. C'est encore logique, je suis arrivé derrière vous, une injection rapide dans le cou. La piqure vous sembla celle d'un insecte.

 

Je vous explique la situation. Vous sentez cette tension dans vos bras, ce sont des liens. J'ai positionné vos bras comme si vous étiez crucifié, mais sur un canapé c'est plus confortable, non ?

la résistance dans vos liens paraît faible, c'est volontaire, en tirant avec assez de force vous retrouverez l'autonomie d'une main avec laquelle vous pourrez dénouer les liens de vos jambes, de votre autre main, facile.

 

Dans quel but ? Vous ne voyez pas ? C'est un jeu, tordu, c'est vrai, c'est ce qui m'amuse. Malheureusement ce ne sera pas votre cas. Quand j'aurais ôté le bandeau sur vos yeux vous verrez qu'à quelques mètres vos enfants sont dans une situation semblable à la vôtre. Attachés, solidement, une grenade autour du cou. Vos liens sont reliés aux goupilles de ces grenades, vous tirez, la goupille saute, avec le résultat que vous imaginez. Votre fils d'un côté, votre fille de l'autre. D'avoir les deux fit que je vous choisis.

 

Rassurez-vous, chaque grenade ne tuera que sa victime désignée, l'autre ne sera pas blessé, vous, qui êtes au milieu, peut-être serez-vous touchée par le souffle, sans grand mal je pense.

 

Eux vous voient, seules leurs bouches sont bâillonnées, mais je vais libérer la vôtre, vous pourrez parlez, un moment, attention, vos bras vont se fatiguer... Le principe est simple, une main libre c'est un enfant qui vit.

Mais un seul.

 

Lequel, le choix vous appartient.

Ou aucun, si c'est plus facile.

 

Je vous laisse, je connaitrais votre choix mais celui-ci vous appartient.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Nouvelles
commenter cet article

commentaires

Chenzen , le seul 17/04/2017 18:41

Bonjour Lee.

Cruel sadique et cruel dilemme. Il y a des tortionnaires qui ont pratiqué cet odieux supplice.
Magnifique texte.

Lee Rony 14/05/2017 23:40

Bonsoir Chenzen, le seul

J'ai mon CAP d'employé de bourreau, obtenu avec mention.

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages