Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2017 6 22 /04 /avril /2017 07:32

Tant de mots alignés, phrases superposées

En paragraphes abscons comme des portes ouvertes

Sur des ailleurs obscurs, attirants, nécrosés,

Des sourires et des cris, et le goût de la perte.

 

Des couleurs délavées sur un papier moisi,

Ayant cette odeur qui semble celle du temps,

Celle des souvenirs venant de cette vie

Que l'on a pas vécu, apportée par le vent,

 

Rêvée tout en sachant qu'elle est insupportable,

Que la réalité et l'imagination

Ne se rencontreront que dans l'inconcevable,

Notre médiocrité veut et craint la Passion.

 

J'ai dessiné des portes sans oser les ouvrir,

Quand pour avancer Dante avait sa Béatrice ;

Un regard aurait pu me détourner du pire,

Il m'y abandonna. Face à ce précipice

 

Je ne pus reculer, pas plus que m'y jeter.

Le vertige m'envahit, une froide morsure,

Et le venin pour encre exsudé par mes plaies,

Dans les mots m'enliser, perdu dans l'écriture.  

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages