Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2017 4 09 /03 /mars /2017 08:05

Jennifer Yuh Nelson / Alessandro Carloni – 2016 – 95'

Kaï est retenu dans le royaume des esprits depuis des siècles, mécontent de cet état de fait il est prêt à tout pour s'échapper. Pour cela il s'empare du ''chi'' de maître Oogway, son ancien ami pourtant, et parvient à s'infiltrer sur Terre, en Chine. Là où justement Po, le ''guerrier-dragon'' passe son temps à s'entraîner, un peu, et à manger, beaucoup. Après la réussite de sa mission précédente Maître Shifu Sweng lui confie la charge d'enseigner, ce qu'il fera, sans grand succès.

Sur un marché il aperçoit un autre panda, une présence rare dans le quartier, qui s'avérera être son père, Li Shan, venu de loin pour le retrouver.

Po est heureux, lui qui longtemps avait cru que son géniteur était San Ping, une oie vendeuse de nouilles. Mais deux pères valent mieux qu'aucun ! Cela ne va pas durer, la nouvelle que Kaï arrive se répand, qu'il s'attaque à tous les maîtres du kung-fu l'un après l'autre et vole leur ''chi'' pour absorber leur force. Son but est de les collecter jusqu'au dernier, le guerrier-dragon, le seul pouvant contrecarrer ses plans, bien qu'il soit sûr du contraire.

La solution pourtant existe, elle figure sur un parchemin montrant maitre Oogway alors que celui-ci, avec Kaï, menait son armée. C'est alors qu'il rencontra un village de panda qui lui firent découvrir le ''chi'', une force de vie qu'il ignorait, et à laquelle il va se convertir, ce que refusera Kaï. Leurs chemins vont diverger. Il est évident que la solution c'est le ''chi'', que le guerrier-dragon apprenne à le maîtriser et il vaincra Kaï.

 

C'est le moment où intervient Li Shan, il vient d'un village caché dans les montagnes où sont fils pourra apprendre le secret qu'il recherche.. Les pandas partent. Le chemin est long, périlleux, surtout que San Ping s'est caché dans leurs bagages.

Enfin ils arrivent au but, le village, et des dizaines de pandas qui accueillent Po comme le fils prodigue. Lui veut remplir sa mission, avant, lui affirme son père il doit apprendre à être un vrai panda. Faire la sieste, manger davantage, rouler plus que marcher, se lever tard. Un entraînement auquel il se plie. Mais Kaï avance, bat les amis de Po, à l'exception de Maître Tigresse qui s'échappe pour le prévenir de l'imminence de l'affrontement.

Po veut savoir, son père doit lui enseigner. Mais celui-ci à menti, si son village avait ce savoir il y a longtemps qu'ils est oublié. Tout ce qu'il désirait était mettre son fils à l'abri. Amour paternel que Po prend pour une trahison l'ayant conduit à abandonner ses amis. Il ne connaît pas le secret souhaité mais découvre qu'il n'est pas seul, tous les pandas sont là pour l'aider, ensemble ils pourront faire quelque chose. En s'unissant on est plus fort ?

 

Je ne vais pas vous dévoiler la fin, ce genre de film ne fait pas son succès sur son suspens mais sur ses personnages, sa réalisation et son scénario. Les premiers sont sympathiques, surtout Po, la séduction du panda n'est plus à démontrer. La seconde est impeccable, chaque nouvel opus semble plus parfait que le précédent. Reste le troisième, simple, comme il se doit, porteur de la bonne parole, démontrant que la sagesse l'emporte sur la force brute. C'est du cinéma, dans la réalité... Raison de plus pour faire semblant d'y croire pendant 90'.

Po comprend finalement la valeur de l'enseignement. L'élève ne doit pas ressembler au maître mais devenir lui-même.

 

Encore faut-il être quelque chose. Mais c'est une autre histoire. Le secret du ''chi'' semble s'être perdu. Définitivement ?

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai vu Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages