Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2017 5 13 /01 /janvier /2017 08:32

On a tous un rêve de gosse - Lucien Jean-Baptiste – 2016 -

Dieumerci est noir, il a 44 ans et se trouve en prison où il participe à la création d'une pièce. Le théâtre pour faire oublier les murs ! Mais pour lui c'est différent, il ne s'agit pas de seulement passer le temps mais de retrouver une ambition enfantine, un rêve qu'il avait oublié, pris par la vie, la famille, la réussite. Jusqu'à ce qu'un drame le frappe, qu'il rencontre des difficultés qui l'ont conduit en cellule.

Une fois dehors il décide de s'inscrire à un important concours, pour cela il lui faut être inscrit à une école de théâtre. Il s'adresse donc à l'école Ventura, un parent du célèbre acteur paraît-il. Seul problème, bien que le concours ait lieu dans un mois il doit s'inscrire pour un trimestre entier, pour une somme très importante pour lui. Pas question pourtant de renoncer ! Il rejoint donc un cours où il se retrouve à préparer une scène de Roméo et Juliette avec un autre étudiant acteur, Clément, qui n'est en fait pas plus l'un que l'autre, juste un jeune qui rêve d'une future carrière sans avoir la volonté de réussir, et encore moins le talent pour ça.

Couple improbable s'il en est pour des rôles bien éloignés d'eux. Il vont devoir s'entendre, se connaître, avec d'autant plus de difficultés que le plus jeune se retrouve mis à la porte par sa copine et condamné à squatter la chambre de Dieumerci dans un hôtel minable de la Goutte d'Or.

Le théâtre c'est bien, le boulot c'est mieux, Dieumerci avait déjà du mal à trouver quelque chose pour lui, accompagné de Clément cela va être encore plus difficile car le jeune homme n'a aucune connaissance du monde du travail, pire, ayant fait deux ans de droit il se plait à jouer l'avocat quand un employeur ne respecte pas ce qu'il estime être ses droits.

Rien ne va être facile mais quand chacun y met du sien, tout devient possible. Il n'est jamais trop tard pour réaliser son rêve, même si celui-ci semble une inaccessible étoile. Le film se démarque pourtant des comédies habituelles pour se rapprocher des personnages, montrer quel chemin fit Dieumerci, quel chemin attend Clément, faire face à la réalité c'est aussi se regarder dans un miroir et devoir cesser de jouer, la vie n'est pas toujours une scène. La gravité donne une vraie profondeur à cette histoire qui pour être humaine n'en est pas moins attachante.

 

Un peu d'optimisme fait du bien, l'espoir fait vivre et, parfois, il peut vaincre l'adversité.

Distribution très cohérente, à noter la secrétaire de M. Ventura, incarnée par Delphine Théodore, qui dépasse son rôle pour aider Dieumerci à aller au bout de son rêve.

Évidemment il faut ensuite sortir de la salle...

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai vu Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages