Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2017 3 04 /01 /janvier /2017 08:12

Dan Trachtenberg – 2015 – 103'

Michelle a l'habitude de partir dès que les choses tournent mal et qu'elle ne sait plus que faire. Ce soir là elle a donc pris sa voiture et disparaît dans la nuit sans répondre aux appels qu'elle reçoit. Elle aurait peut-être dû le faire à la première sonnerie car la deuxième fois elle perd la route de vue une seconde.

Une de trop, et se retrouve à valdinguer dans un champ.

Elle se réveille quelques heures plus tard et se découvre dans une étrange situation. Elle est attachée par une chaîne à un mur, une blessure à la jambe a été bandée et une perfusion lui a été faite. La surprise passée elle tire sur sa laisse, impossible de la briser, essaie de récupérer son téléphone, ses affaires sont posées à proximité avec le support de la perfusion. Pas de réseau ! Quelqu'un vient, elle fait semblant de dormir mais ça ne marche pas et elle se retrouve face à Howard, un homme d'une cinquantaine d'années et d'une cinquantaine de kilos en excédent. Elle supplie son geôlier de la laisser partir, mais elle ne peut aller nulle part, le monde qu'elle connaît a disparu à la suite d'une attaque atomique ou/et chimique, il ne sait pas au juste.

Par précaution il avait fait construire cet abri, y avait entassé de quoi vivre plusieurs années. C'est alors qu'il se trouvait hors de la ville qu'il apprit qu'une agression était détectée, rentrant rapidement il vit l'accident de la jeune femme et la sauva.

Du moins est-ce qu'il affirme.

Michelle est dubitative, aussi tentera-t-elle d'agresser Howard, en vain, celui-ci, pour la convaincre la conduira vers la sortie, un sas censé les protéger de l'extérieur, l'air étant filtré par un système de survie efficace. Elle verra un couple de cochon en mauvais état, qui pourrait avoir été tué par une arme chimique. Elle fait la connaissance de Emmett, un autre ''pensionnaire'', volontaire celui-ci, un ancien ouvrier ayant participé à la construction de l'abri et, voyant les explosions, venu s'y réfugier. Elle n'est pas convaincue, pas encore, elle le sera quand une femme viendra frapper à la porte, affirmant qu'elle n'est pas contaminée quand son physique montre le contraire.

La cohabitation s'installe donc tant bien que mal, jusqu'à ce que la jeune femme se pose d'autres question sur Howard, et puis, où est sa fille, qui est cette jeune fille qu'il lui a montré en lui affirmant que c'était elle alors qu'Emmett affirme le contraire ? L'enfermement laisse place à beaucoup d'imagination malgré les nombreux vidéos et disques disponibles. L'angoisse progresse, le doute, et, finalement, l'envie de s'échapper malgré les risques.

Entreprise périlleuse, si Howard est ce que craint Michelle, stupide s'il est innocent et si dehors...

 

Mais, qu'y a-t-il dehors ? Est-ce une attaque des Russes, des Chinois, d'Aliens inconnus ? Si vous sortez de chez vous pour acheter ce film vous en saurez davantage, et en courant moins de dangers. Sauf si d'ici là...

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai vu Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages