Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2016 5 30 /12 /décembre /2016 08:44

Enrique Santos Marinas

 

Entre la Baltique et le Dniepr s'étaient établies des tribus slaves autour des guerriers Varègues et de marchands d'origine viking. C'est là qu'au début du IXe siècle naquit le tout premier État du monde slave oriental : la Rous de Kiev.

 

En 882 Oleg s'empara de Kiev, ses descendants étendirent leur domination jusqu'à entrer en concurrence avec l'Empire byzantin. Vladimir Ier assura la pérennité de la Rous de Kiev et pour cela se convertit au christianisme. Troisième fils de Sviatoslav, sa mère, Maloucha, avait été la servante de sa grand mère, Olga. Cette origine lui interdisait l'accès au pouvoir mais le jeune homme réunit autour de lui une armée suffisante pour s'emparer du pouvoir, d'abord en s'emparant de Polotsk, puis de Kiev, après la mort de Iaropolk, son frère ainé.

Histoire de profiter de sa situation Vladimir viola la veuve de son frère qui donna naissance à Sviatopolk. Celui-ci, influencé par sa naissance sans doute tua deux de ses demi-frères après la mort de son géniteur en 1015.

Vladimir est donc au pouvoir en 980, il consolide sa position en remportant de nombreuses victoires, contre les Polonais, les Bulgares et diverses tribus des environs, sans oublier de massacrer les peuples menaçant de se rebeller.

Partagé entre le christianisme de sa grand-mère et le paganisme de son père. En 988 il s'empara de Chréronèse en Crimée mais offrit de la rendre aux coempereurs de Constantinople, Basile II et Constantatin VIII, s'il lui accordaient la main de leur sœur Anne. Ceux-ci acceptèrent à condition qu'il se convertisse. Il accepta, détruisit les idoles des dieux païens à Kiev et ordonna le baptême de la population.

Cette conversion ne modifia en rien son comportement, polygame invétéré il eut des enfants de 5 femmes différentes. Qu'importe pour l'Église, le pardon lui fut accordé en regard de son baptême et de la christianisation de son royaume. Il accédé même, quelques siècles plus tard, au statut de saint !

Mort le 15 juillet 1015 il fut enterré suivant un rite païen, après quoi commença une lutte de succession qui opposa Sviatopolk à Boris et Gleb, le premier fit, nous l'avons vu plus haut, exécuter ses frères. Manque de chance, pour lui, la fratrie ne s'arrêtait pas là mais incluait Iaroslav, celui-ci sut défaire Sviatopolk et le fit mettre à mort, c'était plus sûr. Après quoi, enfin roi, il sut assurer à son pays une période de prospérité et d'essor culturel au point d'être surnommé ''le Sage''.

Politique et religion ont toujours fait ''bon''ménage !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai lu Science
commenter cet article

commentaires

chenzen, le seul 04/01/2017 19:19

Bonjour Lee.

Merci pour cette explication historique.

Cette famille est à l'image des Vikings en fin de compte, la diplomatie ne fait pas parti de leurs attributs, ça se zigouille même entre frères. Considérant que ces peuples étaient de gros alcooliques, l'alcool a dû échauffer leurs cerveaux.
C'est cette époque que certains disent "que c'était mieux avant" ? Et ben, la vie ne valait rien, et je ne parle même pas du statut des femmes.

Le terme "rus", ou "rous" veut dire "rameur" en Viking. C'est de cette manière dont les peuples véritablement locaux appelaient ces barbares dont la majorité vient de Suède et de Norvège. Ces Vikings pratiquaient le commerce avec les Etats d'Europe du nord (alors que les Vikings Danois pratiquaient les carnages et les razzias en Angleterre et en France). Le commerce Viking incluait également le commerce des humains, d'où le terme "esclave" (Slave, en Anglais). Ces Vikings réduisaient à la servitude toute personne qui pouvait se vendre. L'Empire Byzantin et la Perse étaient de bons clients.

La civilisation a de curieuses pratiques.

Lee Rony 05/01/2017 23:10

Bonjour Chenzen, le seul

Entre avoir une famille et boire j'ai choisi ! Inutile que je précise de quel côté pencha ma balance. La marchandise ''humaine'' était prisée à l'époque, rassurons-nous, elle l'est encore aujourd'hui. Exploitation voilée de droits sociaux et conventions salariales. Un jour prochain elle ne le sera plus, dès que la machine aura ouvert les yeux sur ce qu'elle est : une esclave elle aussi. Et, nouvelle controverse de Valladolid, celle-ci demandera une âme.
Avant de prendre la nôtre, et pourquoi pas, elle est quasi neuve pour avoir si peu servi.

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages