Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2016 2 20 /12 /décembre /2016 08:10

Franck Thilliez – 2005 – Pocket 12985

Août 1987 – Nord de la France

 

Elle met son tee-shirt sur le nez pour lutter contre l'odeur et les insectes qui envahissaient la pièce. Pour boire il lui faudrait quitter le lit, sortir de la chambre, aller jusqu'à la salle de bains. Elle a besoin de s'hydrater, d'uriner dans le lavabo, pas question de descendre. Elle serre contre elle sa peluche, un petit singe. Normal pour une fillette de 9 ans.

Des craquements indiquant que quelqu'un approche résonnent, elle se fait toute petite mais ne peut plus retenir sa vessie.

2001

Sylvain et Vigo s'introduisent chez Vignys Industries, entreprise dans laquelle Sylvain travaillait comme informaticien. Avec leurs bombes de peintures ils vont écrire ce qu'ils pensent. Pris par l'émotion alors qu'ils s'éloignent de la zone industrielle de Dunkerque à bord de leur 306 ils roulent de plus en plus vite.

Le choc est inévitable.

 

Mélodie a froid, faim, au fond de l'obscurité en compagnie de la Bête qui rode autour d'elle et parfois s'approche, un peu trop.

Pourquoi son père ne vient-il pas la chercher, elle veut lui dire, lui raconter tout ce qu'elle a subit. Du bruit, une voiture, papa ?

Résultat de recherche d'images pour "éoliennes"

La 306 s'arrête, il fait nuit, les éoliennes tournent, indifférentes aux minables affaires humaines. Vigo et Sylvain savent qu'ils ont heurté... quelque chose, quelqu'un ?

Un homme ! Ils cherchent le pouls, la respiration, rien. En revanche le sac de toile contient 2 millions d'€.

Et une espèce de poignard !

L'opportunité est trop belle, il suffit de faire disparaître le cadavre dans les marais de Saint-Omer. Ce n'est pas du bruit venant d'un hangar désaffecté qui va les contrarier. Quand à l'argent il suffit de prendre quelques précautions, et de faire confiance à l'autre.

Sylvain est mariée, un risque supplémentaire, une angoisse qui lui étreint les tripes. Mentir sera difficile, Nathalie croit qu'il jouait aux échecs avec son ami.

Résultat de recherche d'images pour "la chambre des morts film"

Lucie Henebelle est brigadier au commissariat central de Dunkerque, la journée est d'autant plus difficile que ses nuits sont blanchies par des jumelles dont elle est seule à s'occuper. Pour tuer le temps elle lit un livre de Pierre Leclair, Cinq profils. La psychologie criminelle l'a toujours intéressée. Le lieutenant Pierre Norman vient l'avertir qu'une sale affaire leur est tombé dessus. La fille du professeur Cunar, chirurgien traumatologiste, a été enlevée il y a 4 jours. Les parents ont essayé de payer la rançon, 2 millions d'Euros, le père est parti avec, et a disparu. Le corps de la fillette a été retrouvée à proximité du champ d'éoliennes de Grande-Synthe, dans un entrepôt. Une équipe va être constituée, Lucie y a sa place. Il faut aussi tenir compte de la plainte d'une entreprise dont les murs ont été tagués.

Difficile de passer des graffitis au crime d'une enfant, il le faut pourtant, Lucie est plus motivée par la seconde affaire, c'est l'occasion de montrer ce qu'elle vaut. Les techniciens de la ''scientifique'' ont fait quelques découvertes, des morceaux de phare, une paire de lunettes identifiée par l'épouse comme celles de Cunar. Pas de doute, celui-ci a été renversé, puis embarqué, les traces de sang le montrent !

 

L'enquête s'annonce difficile, une veille de Noël en plus ! Les empreintes relevées ne révèlent aucune crête papillaire, comme si le bout des doigts avait été brulés, de plus la victime avait été disposée de façon à paraître vivante, souriant à ceux qui arriveraient, trop tard. Lucie devine ce qui s'est passé, Cunar approche, le kidnappeur sent l'odeur de l'argent, et l'impensable survient, l'accident, Cunar se fait renverser, le chauffard s'arrête, descend, hésite peut-être à appeler les secours mais trouve l'argent, et l'emporte. Le ravisseur se venge sur une enfant qui n'aurait jamais pu le reconnaître à cause d'une maladie des yeux.

 

Les lectures de Lucie lui serviront quand elle affirmera qu'il fallut au tueur rester en compagnie de Mélodie pour lui maintenir la bouche dans la bonne position. Elle sera en revanche étonnée quand un poil de loup sera découvert dans la gorge de la fillette. C'est elle qui fera le rapprochement entre la tenue de la victime et une poupée de collection.

Le réveillon approche, juste avant qu'ils ne se séparent les policiers apprennent qu'une autre petite fille a disparu.

Lucie est intelligente et douée, ce rôle de profileur lui va si bien.

 

Rien ne va s'arranger, mais le lecteur s'en doute aussi n'est-il pas surpris quand...

Entrouvrir la porte de son âme à la Bête est risqué, imaginer pouvoir la refermer est illusoire.

 

Je découvre cet auteur né en Haute-Savoie (un signe!). L'intrigue ne se perd pas en circonvolutions trop improbables, les personnages sont assez pour être satisfait qu'ils appartiennent à la littérature, encore que le réel aime s'inspirer de la fiction qui sait s'il n'a pas déjà produit pire sans que nous le sachions. Le rythme est rapide, l'action prenante et le pire semble attendre à la page suivante.

Raison de plus pour la tourner.

 

J'ai moins aimé le passage sur les loups, dommage.

Photos tirés du film de Alfred Lot.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai lu
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages