Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2016 3 16 /11 /novembre /2016 08:37

Dossier Pour la Science N°90 – Janvier-Mars 2016

 

Un cataclysme à la française

Martin SCHMIEDER

 

Penser météorites amène à l'esprit celle qui, il y a 66 millions d'années entraîna l'extinction des dinosaures, ou les milliers que des amateurs cherchent pour leur plaisir ou pour de l'argent.

Il ne fait aucun doute que depuis qu'elle existe la Terre fut frappé par des milliers d'objets venus du cosmos. Et pourtant, à la différence de la Lune, elle n'est pas constellée de cratères. La plupart des impacts ont été effacés par l'érosion, la tectonique ou divers dépôts. Seuls 184 traces sont connues, la plus importante étant à Chicxulub, au Yucatán, large de 180 km, elle est la conséquence de l'arrivée d'une météorite de 10 km de diamètres et aurait 66 038 000 ans ! Il y en a d'autres en Europe, à Nördlingen, 24 km de diamètre, Steinheim, 3,8 km de diamètre. Ils ont 14 et 15 millions d'années.

La France n'a pas été épargnée. À 40 km à l'ouest de Limoges, en Haute-Vienne, on trouve les traces d'une catastrophe cosmique considérable : celle de Rochechouart. Ce cratère a été considérablement érodé et fait partie du paysage et du sol. La découverte d'une suévite (roche formée par l'impact d'une météorite) atteste de ce choc, l'étude des roches du cratère atteste de pressions de l'ordre d'1 million de bars et de température de plusieurs milliers de degrés. Le cratère devait faire environ 50 km de diamètre pour un objet d'1 km de diamètre pour une masse de plusieurs milliards de tonnes arrivé à une vitesse de 20km/s. Il dut causer une des plus importantes catastrophes naturelles qu'ait jamais connue l'Europe.

Cette chute date d'environ 200 millions d'années, elle coincide avec la fin de l'ère triasique et aurait pu jouer un rôle dans l'extinction massive qui eut lieu à cette époque (celle des dinosaures surviendra à la fin du Crétacé). 20 % des espèces marines et la plupart des gros amphibiens disparurent.

À cette époque le Laurentia venait tout juste de se séparer du Gondwana (deux paléocontinents) qui réunis formaient Pangée. Ce supercontinent connaissait une intense activité volcanique. La mer principale en Europe était la Thétys, ancêtre de la Méditerranée. Le Massif central était une île de la Thétys occidentale. L'impact dut avoir lieu dans la mer, détruisant toute vie dans un rayon de plusieurs centaines de kilomètres. La roche pulvérisée retomba en nuage brulant formant une couverture de plusieurs mètres d’épaisseur. Le séisme dut avoir une magnitude de 11 sur l'échelle de Richter, dépassant le plus important jamais enregistré, au Chili, en 1965, 9,5 ''seulement''.

Un tsunami gigantesque fut engendré en direction des îles Britanniques, éloignées de 1000km.

La structure de l'impact de Rochechouart est désormais un parc géologique national, permettant d'étudier les forces cosmiques qui ébranlent et transforment notre planète.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai lu Science
commenter cet article

commentaires

chenzen, le seul 17/11/2016 18:32

Bonjour Lee.
Magnifique présentation. En effet, comme tu le rappelles, la Terre est située en plein centre d'un stand de tirs cosmiques. Les astéroïdes qui échappent à la gravitation de la géante Jupiter sont aussitôt attirés par celle de la Terre, et, de temps à autre, lorsqu'elles ne sont pas détruites par notre atmosphère, ces roches de plusieurs milliers de tonnes s'écrasent sur notre Terre dans un fracas apocalyptique.
D'après les astronomes, il y a 1 chance sur 1 million qu'un astéroïde destructeur frappe encore la Terre dans le siècle à venir. Disons qu'on a plus de possibilité de mourir d'un cancer que d'un géocroiseur. La crainte réside dans le fait qu'un météorite de type Chixzulub a le potentiel d'anéantir notre espèce, et c'est cela qui, on le comprend, pose un sérieux problème. Apophis pourrait nous heurter dans les décennies à venir, avec les mêmes conséquences que pour les dinosaures.

Lee Rony 17/11/2016 22:18

Bonsoir Chenzen, le seul.

Espérons ne pas voir une telle rencontre de notre vivant, ou alors quand nous serons sur nos lits de mort. L'image serait peut-être plaisante.

chenzen, le seul 17/11/2016 18:21

Magnifique présentation. Effectivement, la Terre est placée sur un véritable stand de tir cosmique, que seul Jupiter, de temps à autre, protège, et lorsque les orbites et les vitesses de ces bolides météoritiques ont raison sur la gravitation de la géante orangée, la Terre devient la cible suivante.
Des météorites de plusieurs milliers de tonnes lancées à 20 000 KM/h représentent une énergie potentiellement destructrice équivalente à 100 000 fois tout l'arsenal nucléaire mondial, ce qui explique les disparitions successives des espèces.
D'après des statistiques d'astronomes, la Terre a 1 chance sur 1 million de se faire percuter de nouveau da

chenzen, le seul 17/11/2016 18:15

Bonjour Lee.
Magnifique résentation.

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages