Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2016 4 17 /11 /novembre /2016 08:41

J'entends parfois la nuit des aboiements heureux,

Un souffle régulier résonnant dans l'obscur,

J'aime à les écouter ricochant sur les murs

Pour venir me bercer tel un enfant peureux.

 

J'ai entendu un bruit, la porte de la chambre,

Et en me retournant j'ai aperçu une ombre,

Peut-être une illusion en ce soir de novembre

Gorgé de souvenirs emplissant la pénombre.

 

Les spectres parait-il sont des deuils refusés.

Quand l'esprit ne peut-pas effacer le tableau,

Penser aux lendemains, oublier le passé.

Préférant l'autrefois et ses jours idéaux.

 

Je me plais à penser qu'à mon dernier moment,

Tes aboiements seront là pour m'accompagner.

Réunis à nouveau, tous les trois comme avant.

Un battement de cœur contient l'éternité.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages