Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2016 5 28 /10 /octobre /2016 07:24

C'est en regardant le drama ''Oh My Venus'' que j'ai découvert le Go Stop, ou Godori, jeu de carte très populaire en Corée.

Celui-ci utilise un jeu Hwa-tu (la bataille des fleurs) composé de 12 familles de 4 cartes qui représente les mois de l'année, chacun incarné par un arbre : pin, abricotier du Japon, cerisier, glycine, iris, pivoine, trèfle, eulalia, chrysanthème, érable, paulownia (ou dong), saule. Tous imagés par leurs feuilles, lesquelles servent à former des paires durant la pose ou la pioche.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le jeu se subdivise en 4 groupes :

Les kwang (lumière en chinois), 5, identifiés par un caractère chinois dans un coin.

Les yul ou tongmul, 8, cartes montrant un objet ou un animal.

Les pi, 25, cartes ''normales'', 3 sont prépondérantes, elles valent deux cartes pi et sont appelées sang-pi.

Les cartes sont distribuées face cachée, une partie aux joueurs, l'autre sur la table. Celles-ci sont retournées et certaines situations peuvent se présenter :

Un triplet, les cartes sont alors empilées.

Un quadruplé, elles sont redistribuées.

Un joker est visible, le distributeur le prend et le joue.

Ensuite les joueurs regardent leurs cartes. Certaines situations sont possibles :

Un quadruplé, vous avez gagné.

Un joker, vous attendez le tour suivant pour le jouer.

Un triplé, vous pouvez l'annoncer, auquel cas, si vous gagnez, vos points seront doublés.


La partie commence, les joueurs interviennent dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.

Le premier essaie de constituer une paire avec une carte de son jeu et une du pot. S'il n'y parvient pas il abandonne sa carte. Il prend les cartes des paires déjà présentes.

Les cas possibles sont :

Sa-tta, Bug, puk, daduk, bombe.

Avec la possibilité de devenir président, j'en connais que ça pourrait intéresser !


Il n'existe pas de formule de calcul des points arrêtée, il faut se mettre d'accord avant de commencer, et cela vaut pour certaines actions.

Le but est de faire un minimum de points avant de crier ''go'' ou ''stop'', souvent 3, 7 ou 10. Avec le premier le jeu continu et vous espérez prendre davantage de points à vos adversaire, avec le second vous avez atteint le minimum établi avant que la partie commence.

Godori se joue à 3 mais il est adaptable à 4 ou 2 joueurs.

Vous n'avez pas tout compris ? Je vous rassure, moi non plus. Le mieux serait de pouvoir jouer réellement, opportunité qui ne s'est jamais présenté.

 

 

 

 

                         Je ne désespère pas !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Corée
commenter cet article

commentaires

Chenzen, le seul 03/11/2016 18:15

Bonjour Lee.
Le Coréen est sadique effectivement ! :+))
C'est, en fait, un "jeu des sept familles" très très très élaborés, dont nous, pauvres non-initiés, ne pouvons en percevoir le sens. On ne peut pas s'intéresser aux astres et au Godori, c'est incompatible !!! :+))
Bien à toi (tu m'expliqueras !).

Lee Rony 03/11/2016 22:27

Bonsoir Chenzen, le seul.

Dès que j'aurais trouvé quelqu'un(e) pouvant m'apprendre les règles. Je ne demande pas mieux.

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages