Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2016 6 20 /08 /août /2016 08:09

H. BLET, Professeur Agrégé d'Histoire au Lycée Champollion

E. ESMONIN, Professeur à la Faculté des Lettres de Grenoble

G. LETONNELIER, Archiviste départemental de l'Isère.

B. ARTHAUD ÉDITEUR – GRENOBLE 1938

 

Il est souvent intéressant de se pencher sur l'Histoire, les racines d'une région, ce qui en fait l'unité par ce qui en est rapporté et que la plupart des habitants connaissent. Grande et petite histoire se superpose et parfois la seconde est plus importante que la première, c'est elle qui implique les individus.

 

À tout seigneur (de guerre), tout honneur, le premier sujet nous rappelle que Hannibal traversa les Alpes pour envahir l'Italie par le nord, chose que les romains n'attendaient pas. Son itinéraire réel est sujet à controverse depuis des siècles mais qu'il soit passé par le Dauphiné n'est pas remis en cause.

Le Dauphiné

133 entrées couvrent la vie du Dauphiné de l'Antiquité, nous venons de le voir, au XIXème siècle, des premières routes romaines au peuples résidant de la région, fondateurs de Cularo, futur Grenoble en passant par Vienne, colonie romaine riche d'un important patrimoine aujourd'hui. Suivent tous les sujets possibles et imaginables, les débuts de l'ordre des Chartreux, la vie religieuse et le pouvoir des évêques, les malversations et affaires diverses opposants les uns et les autres.

Vous y trouverez aussi des comptes-rendus de batailles, la fondation de l'université de Valence, la première ascension du Mont Aiguille en 1492, les ravages des troupes pendant les guerres de religion, la vie chère à la fin du XVIème siècle, déjà ! N'oublions pas les célébrités, Bayard, Lesdiguières, les loups, l'organisation des divers parlements, les effets de la Révocation de l'Édit de Nantes, les fortifications de Grenoble, d'après Vauban.

 

Le livre s'intéresse aux statistiques économiques, au déboisement, à l'interdiction des chèvres. Inondations et disettes ne sont pas oubliées. Il serait difficile de trouver un sujet oublié sur ce qui fut la vie des dauphinois pendant des siècles jusqu'au XIXème qui voit l'économie prendre une importance plus grande, le développement des moyens de transports et la situation des salaires. Le dernier sujet est celui de la houille blanche, expression apparue dans une notice rédigée par Aristide Bergès à l'occasion de l'exposition universelle de 1889. Il y explique le choix de ce terme par analogie avec le charbon dans le but de produire une force motrice pouvant devenir une source de richesses pour les régions et l'état.

 

Autre article qui retint mon attention, le procès qui eut lieu en 1855, impliquant Mlle de la Merlière, laquelle s'était fait passer pour la Vierge auprès de jeunes bergers qui croyant en une apparition divine la rapportèrent avec pour effet l'édification d'une basilique et d'un hospice sur le site de La Salette. Lesquels sont toujours là, un pèlerinage a lieu chaque 15 août. Qu'importe pour les croyants venant en ce lieu qu'il fut bâtie sur un mensonge. Ce n'est pas la première fois et je craindrais plus encore qu'il y en eut une édifiée sur une vérité !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai lu
commenter cet article

commentaires

Chenzen, le seul 23/08/2016 09:30

Bonjour Lee.
Merci pour cette très intéressante démarche de recherche historique. Il est vrai que peu de gens (même des journalistes, ou prétendus journalistes) optent pour une recherche à la source des faits réellement historiques. Les esprits laminés, "fast-foodés", y préfèrent la bouillie empoisonnée et prémâchée de la télévision ; leur estomac cérébral préférant cette transfusion avec consentement ! On appelle ça, "la boulette russe".
Toujours est-il que tu as eu une excellente démarche, le savoir vrai éclaire l'esprit et les coeurs, ce qui est un gage d'entière liberté mentale.

Lee Rony 30/08/2016 19:10

Bonsoir Chenzen, le seul.

L'illusion est plus crédible qu'une insupportable vérité, comme la frontière que trace la lueur d'une bougie et au-delà de laquelle rien ne doit exister.

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages