Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2016 4 25 /08 /août /2016 07:55

The Man from UNCLE - Guy Ritchie – 2015 – 116'

Nous somme au début des années 1960. Napoleon Solo est devenu, après la guerre, un voleur très performant, malheureusement, pour lui, il se fait attraper par la CIA qui plutôt que de le conduire en prison lui propose de mettre ses talents à leur service et de remplir quelques missions.

Difficile pour Solo de refuser une proposition ainsi proposée.

C'est pour cette raison qu'il se trouve à Berlin-Est dont il doit exfiltrer la fille d'un savant allemand disparu dont les travaux pourraient favoriser la prolifération d'armes atomiques alors fort à la mode.

Ainsi qu'à son habitude il réussit sa mission non sans avoir affaire à forte partie en la personne d'un agent soviétique qui manquera l'attraper avant qu'il n'ait, avec sa protégée, réussi à traverser le mur dans le ''bon''sens.

Les circonstances donnant aux ennemis un adversaire commun, la CIA et le KGB se retrouvent à devoir collaborer et Napoleon Solo va découvrir que son partenaire désigné n'est autre que celui qui faillit le capturer à Berlin, un certain Illya Kuryakine !

L'équipe est en place, deux hommes que tout semble opposer mais qui vont se découvrir moins différents qu'ils le pensaient, entre le représentant du capitalisme, jouisseur et vaniteux, et celui d'une classe ouvrière qui ne doit sa réussite qu'au travail, au mérite, à la volonté de bien faire.

Une piste existe pour retrouver le savant : un riche italien fan de Formule 1, Solo et Kuryakine vont donc entrer en contact avec lui, accompagnée de la fille dudit chercheur. Laquelle prouvera qu'elle n'a rien à envier à ses chevaliers servants.

Encore un film adaptant une série à succès des années 60 et conservant l'époque, son style et sa musique. Tout était en place pour une réalisation convenue, accumulant les effets de style pour un résultat médiocre. Il n'en est rien, Guy Ritchie à su trouver le ton juste, associant humour et action, confrontant ses héros en soulignant les différences apparentes pour accentuer leurs ressemblances, courage, amitié, sens du devoir... Si la série n'expliquait pas la réunion de ces personnalités contrastées, le film s'en charge.

Un petit voyage dans le temps ne se refuse pas, dommage qu'il faille revenir à notre époque ensuite.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai vu Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages