Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2016 3 06 /07 /juillet /2016 07:35

Victor Halperin – 1932 - 69'

Ce film marque une date dans l'histoire du cinéma, il est le premier mettant en scène des zombies !

Un jeune couple ne trouve rien de mieux, exotisme oblige, de partir en voyage de noce en Haïti. Neil Parker (John Harron) et son épouse Madeleine Short (Madge Bellamy) sont invités par une relation, Charles Beaumont (Robert Frazer), à venir profiter de la plantation de celui-ci après leur union. Ceux-ci ont acceptés sans se douter que leur hôte avait de coupables arrières-pensées. En effet le planteur, j'allais dire, l'exploiteur, est amoureux de la jeune femme et lui en veutd'avoir profiter Neil, homme bien moins riche et intéressant que lui ! Il n'en montre rien, semble faire contre mauvaise fortune bon cœur. Du coup les amoureux, qui ne se doutent de rien, lui font confiance et arrivent sur l'île tout à leur bonheur, sûrs d'avoir devant eux une vie de bonheur.

Beaumont a d'autres projets, il veut transformer la jeunefemme en zombie afin que Neil, effondré, s'en aille, seul, faire son deuil dans son pays d'origine en laissant derrière lui le corps de sa bien aimé que Beaumont, le fourbe, ramènera à la vie avec l'aide d'un maître vaudou blanc, Legendre (Béla Lugosi). Ainsi, la jeune femme constatant l'abandon de son époux devrait se réfugier dans les bras du planteur.

Les choses ne vont pas se dérouler comme prévu. Legendre ayant ses propres objectifs impliquant Beaumont et Madeleine.

Soyons rassurés, Neil n'est pas si bête qu'il soit trompé par un stratagème aussi simpliste. Aidé du docteur Bruner (Joseph Cawthorn) il va déjouer les plans ourdis contre lui et son épouse par les deux criminels.

 

Ouf !

White Zombie

Depuis ce film la représentation des zombies est devenue plus ''réaliste'', plus violente aussi, que ce soit à la télévision ou au cinéma. Les zombies eurent une longue postérité alors qu'ils ne semblent pas pouvoir se reproduire ! Ce film vaut pourtant par cette première incarnation, bien gentille, de zombies soumis à des influences qu'ils ne contrôlent pas. Sans oublier la prestation de Lugosi, égal à lui-même...

 

Côté production le film fut financé par Edward et Victor Halperinsur un scénario de Garnett Westion, mais aussi, et majoritairement, par Sherman S. Krellberg qui, à la suite de difficultés rencontrées par ses partenaires, récupéra la totalité des droits et put le ressortir plus tard.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai vu Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages