Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2016 3 13 /07 /juillet /2016 08:08

The Corpse Vanishes - WALLACE FOX - 1942 – 64'

Wallace Fox délaisse un temps le western pour s'attaquer à un sujet horrifique avec pour ''héros'' un savant fou incarné par Béla Lugosi, proche ici de son rôle le plus important par sa recherche de l’élixir permettant l'accès à la vie éternelle. Ici il est un professeur mi biologiste, mi botaniste accompagné d'un trio d'assistants disparate.

 

L'action se passe dans une petite ville où une succession d'événements mystérieux, et malheureux, est source d'angoisse pour la population en général et les futures mariées en particulier. En effet, pendant leurs noces certaines s'évanouissent et paraissent mortes. C'est le moment choisit par notre savant pour intervenir et récupérer le corps. Bien sûr il n'y a pas de cadavres, du moins pas encore, mais des victimes en catalepsie qui, tirées de leur sommeil fatidique, sont les proies d'expériences terrifiantes.

Ces événements attirent l'attention d'une journaliste qui décide d'enquêter. Elle finit par remarquer que toutes les victimes portaient une orchidée qu'un inconnu leur avait offerte. La piste est bonne, elle conduit la jeune femme jusqu'au Dr Lorenz et l'épouse de celui-ci, une comtesse. Couple intriguant dormant dans un cercueil... comme un célèbre vampire dont il est inutile de rappeler le nom ici.

Inutile de faire durer trop longtemps le suspens, elle va comprendre que les recherches de Lorenz visent à soigner sa femme d'une étrange maladie...

 

 

 

 

 

Autant le dire franchement, nous n'avons pas affaire ici à un chef d’œuvre, loin de là, le scénario est simpliste, incohérent tant le coupable est évident, la réalisation est poussive, les acteurs font ce qu'ils peuvent, peu, et Lugosi cabotine en singeant son rôle principal.

Si je ne devais évoquer dans ce blog que les films importants j'aurais fini depuis longtemps. Reste la curiosité face à une production datée. Bien des réalisations récentes, et onéreuses, n'en méritent pas tant.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai vu Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages