Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2016 2 07 /06 /juin /2016 07:58

Yann Gozlan – 2015 – 97

Mathieu a vingt-cinq ans, il rêve d'être écrivain et les heures qu'il passe sur son clavier pour produire un texte qu'il croit de qualité nourrissent son illusion. Malheureusement, pour lui, les éditeurs lui renvoient toujours la même lettre de refus, poli mais implacable.

Heureusement pour vivre il a son métier de déménageur, et l'image d'une jeune femme aperçue au cours d'une conférence et dont il ne parvient pas à gommer le souvenir.

Alors qu'il vide une maison dont le propriétaire est mort seul et sans hériter, il tombe sur un manuscrit relatant la vie de celui-ci pendant qu'il était militaire en Algérie. Il hésite, pas longtemps, avant de voler le texte pour l'emmener chez lui, le recopier, et l'envoyer à un éditeur non sans en avoir changé le titre pour ''Sable noir''.

Il n'attendra pas longtemps avant de recevoir un appel de l'éditeur auquel il a envoyé ''son'' texte. Rapidement le succès est au rendez-vous, il gagne un important prix littéraire, gagne beaucoup d'argent, et finit par retrouver la femme qui lui plaisait et à faire que celle-ci lui rendre ses sentiments, le trouvant tellement vrai, tellement digne du terme d'écrivain...

Mais ça ne peut être aussi simple et alors qu'il séjourne dans sa belle famille et doit affronter les critiques de son éditeur qui lui réclame un manuscrit promis depuis trois ans et pour lequel il a touché une grosse avance, il reçoit un coup de fil étrange. Avant, lors d'une signature, de rencontrer un homme qui se présente sous le nom du véritable auteur de son roman.

 

Problème ! Difficile pour Mathieu de faire face à cet homme qui sait la vérité et lui réclame 50 000 € pour se taire. Mathieu ne peut payer aussi simule-t-il un vol chez sa belle-famille. Une belle collection d'arme pouvait rapporter gros, après avoir fait mine d'avoir été agressé pour expliquer qu'il n'ait pas de nouveau manuscrit, cela pouvait sembler beaucoup, mais finalement personne ne semble avoir de soupçon, personne sauf un ami de sa fiancée qui trouve les armes volées dans sa chambre.

Mathieu n'a d'autre choix que de le tuer, et de faire disparaître le corps. Ainsi pense-t-il avoir réussi à s'en sortir, et la situation pour complexe qu'elle soit lui donne l'inspiration pour un véritable roman qu'il termine en quelques jours, poussé par la nécessité.

A-t-on vu un maître chanteur cesser ses menaces quand il sent qu'il y a de l'argent à gagner, et puis le corps qu'il avait jeté dans la mer finit par être retrouvé. L'étau se resserre autour de Mathieu qui sait que la comparaison ADN va lui être fatale. Il ne lui reste qu'une chose à faire...

 

Comment se définir après avoir voler une personnalité inconnue ? L'idée de s'attribuer le travail d'un autre n'est pas nouvelle, et le scénario ici n'apporte pas d'idée nouvelle. À force de mensonge c'est la vérité qui devient flou et celui que l'on croyait être qui s'estompe au point que ne reste que l'impression de ne plus être soi sans parvenir à être lui.

Pas d'autre choix, ni de meilleur, pour Mathieu, que celui qu'il fait, sans surprise. Il aura vécu son rêve et au réveil retrouvé la réalité qui est la sienne.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai vu Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages