Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2016 5 17 /06 /juin /2016 07:34

Les Dossiers de La Recherche N 2

D'où vient la vie ?

(Pascal Duris)

 

Vieille question ! Depuis l'antiquité elle hante l'imaginaire de l'homo sapiens (pour ses prédécesseurs rien n'est prouvé, ses successeurs le sauront probablement). La première idée fut que les êtres vivants émergeaient de la matière inerte. Il fallut attendre 1862, et Louis Pasteur, pour que cette théorie soit invalidée. S'opposant à Félix Archimède Pouchet, Pasteur démontra sa fausseté. Au début du vingtième siècle le chimiste Alexandre Oparine et le généticien John Haldane proposent la même solution : des systèmes vivants simples se seraient formés en l'absence d'oxygène dans les océans de la Terre primitive. Une lente, et longue, évolution chimique aurait précédé l'apparition du vivant.

Jusqu'au milieu du dix-huitième siècle les naturalistes sont convaincus que la Création n'a que 6000 ans. L'idée de la génération spontanée, admettant que la matière peut s'organiser d'elle-même, semble attenter aux droits divins. Jean Baptiste Van Helmont, chimiste et médecin flamant, est lui convaincu de la génération spontanée des insectes, à l'instar d'Aristote, et veut vérifier cette hypothèse. Ayant placé du blé dans un vase en verre bouché, il constate que des souris y sont apparues et conclut en la véracité de la génération spontanée, même chez la souris. D'autres mèneront des expériences qui donneront un résultat identique. Jean-Baptiste de Lamarck, père du transformisme, est convaincu que la nature entretient la génération spontanée des corps vivants les pus simples.

Le débat sera relancé en 1830 avec la découverte des ''microbes''. Arrive Félix Archimède Pouchet. Directeur du Muséum d'histoire naturelle de Rouen, connu pour ses travaux sur la contraception dans l'espère humaine, il défend la génération spontanée des microbes. L'Académie décide d'en finir avec cette idée et lance un concours. S'y inscrivent Pouchet, qui veut démontrer sa théorie, et Louis Pasteur. Celui-ci mène des études sur la fermentation et voit ce concours comme une digression. Menant diverses expériences il en vient à la conclusion que ''Gaz, fluides, électricité, magnétisme, ozone, choses connues ou choses occultes, il n'y a quoi que ce soit dans l'air, hormis les germes qu'il charrie, qui soit une condition de la vie'' précisant ''… dans toutes les expériences où l'on a cru reconnaître l'existence de générations spontanées, […] l'observateur a été victime d'illusions ou de causes d'erreur qu'il n'a pas aperçues où qu'il n'a pas su éviter.''

Ainsi la théorie de la génération spontanée disparut-elle du monde scientifique, preuve que la certitude du jour peut ne plus être celle du lendemain.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai lu Science
commenter cet article

commentaires

chenzen, le seul 18/06/2016 22:13

Bonjour Lee.

Très bel article et précise explication de ce qui a été, en effet, un dogme quasi religieux, jusqu'au début du 20ème siècle ; l'époque "des Lumières" avançait à la lampe de poche. La science a enfin apporté toutes ses mesures afin de faire changer les états d'esprit du moment, l'électricité permettant de procéder à des expériences en milieu stérile et mesurable. Jusqu'à cette époque, les scientifiques pensaient que la vie émergeait de la boue, cela en raison des fossiles que les géologues trouvaient ci et là, dans le style de l'ammonite par exemple. Cette méconnaissance de la préhistoire les a confirmé dans leurs certitudes fausses. La Connaissance avance par étape, toute idée avancée est bonne puisqu'elle permet la réflexion.

Lee Rony 19/06/2016 09:15

Bonjour chenzen, le seul

Je crains que la vie, du moins la nôtre, ne finisse dans la boue... Notre époque est pleine de découvertes qui sont autant de raisons, pour certains, de redouter la science et des révélations qu'ils ne peuvent ni comprendre, ni admettre. Trop limités qu'ils sont avec pour conséquences qu'ils veulent éteindre les sources de lumières pour se complaire dans le fond des cavernes où les attendent ces mythologies monothéistes si rassurantes.

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages