Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 07:32

De quoi avais-je besoin qui m'aie poussé là-bas,

À défier ce regard entre crainte et espoir ?

Sentiments à gager pour chasser l'au-delà,

Gagnant en illusions dans les ombres du soir.

 

Une échoppe entrevue esquissant des promesses

Auxquelles j'ai cru le temps de les voir disparaître.

Parier sur l'avenir, un moment d’allégresse

Avant que le réel se repaisse de mon être.

 

Les mots m'ont dévoilés, à elle autant qu'à moi,

Montrant des sentiments que je croyais dissous ;

Écrire à fait miroir, je me suis voulu roi

Pour finir rejeté, condamné à la roue.

 

Désirer est ainsi, emprunter le destin

Que l'on croit mériter, un chemin qui s'esquisse,

Et le voir s'effacer quand s'éloigne la main

Ouvrit le précipice dans lequel je me glisse.

 

Pourtant il faut payer, capital, intérêt,

Même en ayant perdu la route du futur.

Le taux est important, plus d'une livre de chair.

Qui ne possède rien optera pour l'usure.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

Chenzen, le seul 26/05/2016 22:26

Bonjour Lee.

Très belle poésie. L'Homme fait des choses, puis se demande pourquoi, ou bien s'il n'aurait pas mieux fait autrement. La notion du choix, le meilleur de préférence, est inscrite dans nos pensées, c'est ce qui a permis l'élaboration des outils appropriés. Tout le reste va ainsi, l'amour comme les relations ; on croit, on doute, on aime, puis on déteste. Des outils cognitifs.

Lee Rony 28/05/2016 16:56

Bonsoir Chenzen, le seul

Le pire est encore de voir rembourser capital et intérêt sans avoir rien obtenu de l'emprunt fait, sinon des regrets qui eux ne se remboursent pas.

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages