Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2016 4 07 /04 /avril /2016 08:00

Les dossiers de La Recherche N° 2

 

Un robot sur Mars cherche les traces du climat passé de celle-ci et si celui-ci put permettre que la vie y naisse ; des chimistes tentent la synthétisation des molécules fondamentales du vivant alors que des paléontologues, dans les roches, cherchent les plus anciens traces d'organismes.

Ces efforts confluent pour mieux comprendre les origines de la vie.

Il y a 4 milliards d'années les volcans, y compris ceux situés sur les dorsales océaniques, rejetèrent, entre autre, du sulfure d'hydrogène et du dioxyde de carbone, molécules qui auraient pu participer à l'élaboration des premières molécules du vivant, aidés par des éclairs qui, fournissant l'énergie nécessaire aux réactions chimiques.

Dans la formation géologique de Tumbiana (Ouest de l'Australie), furent découvrent les plus anciennes traces de vie, daté, à quelques mois près, à 2,7 M d'années. Les analyses y révélèrent la présence de carbone et d'azote, typiques d'un métabolisme microbien.

 

 

C'est dans l'eau qu'apparurent les premières formes de vie. 90 % de l'histoire du vivant se déroulèrent dans cet élément. Pour cette raison les recherches sur les formes de vie extraterrestres se focalisent sur la présence, présente ou passée, d'eau. Pour autant des micro-organismes existent dans des conditions extrêmes d'acidité, de température ou de pression.

Il fallut ensuite que se constituent les protéines indispensables aux réactions métaboliques et les acides nucléiques porteurs de l'information génétique.

Autre cause possible de l'apparition de la vie sur Terre, que celle-ci, s'étant formée dans l'espèce, fut apportée sur Terre par des météorites ou autres objets spatiaux. Hypothèse s'appuyant sur l'étude de la météorite de Murchison, tombée en Australie en 1969 et âgée de 4,6 milliards d'années. Elle abritait des acides aminées, des bases azotées, et d'autres molécules telles que l'urée. Éléments qui, se retrouvant dans les océans primitifs, auraient pu former une ''soupe prébiotique''.

À confirmer !

Aujourd'hui il est admis que la Terre s'est formée il y a 4,6 M d'années ; 800 millions d'années plus tard les conditions étaient réunies pour que l'ARN soit la première macromolécule à se former et s'autorépliquer. Les premières cellules suivirent 400 millions d'années après, il fallut patienter jusqu'à il y a 2,1 M d'années pour qu'apparaissent les premiers organismes multicellulaires.

Les premiers eucaryotes auraient vu le jour il y a 1,6 M d'années. L'hypothèse serait qu’une bactérie en aurait ingérée une autre, celle-ci devenant le noyau de la première.

Un milliard d'années fut encore nécessaire avant qu'apparaissent les premiers organismes pluricellulaires. Les cellules eucaryotes se seraient regroupées pour former des colonies. Communiquant, coopérant, elles se seraient organisées pour former des structures plus complexes.

Homo habilis ne vit le jour qu'il y a 2,4 millions d'années.

 

Une trinité (encore ou déjà ?) est indispensable à la vie :

Le métabolisme. L'ensemble des réactions chimique fournissant à l'organisme ses constituants et son énergie.

Le matériel génétique. Le support des données sur la structure et le fonctionnement de l'organisme. Le matériel génétique lui permet de se reproduire et d'évoluer pour s'adapter à son environnement.

La membrane. Elle protège l'organisme de son environnement en restant suffisamment perméable pour permettre aux différents compartiments de la cellule de communiquer entre eux et avec l'extérieur.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai lu Science
commenter cet article

commentaires

chenzen, le seul 10/04/2016 17:33

Bonjour Lee.
Article très intéressant.
L'apparition de la VIe (du vivant) et de son développement, ne sont qu'une continuité chimique et physique de la mécanique du Big Bang. C'est grâce à l'hydrogène et sa fusion que la Vie a pu voir le jour, car sans le processus atomique de la fusion des atomes d'hydrogènes en autres molécules (hélium, carbone, magnésium, fer, calcium, soufre, azote...) rien n'aurait jamais pu germer dans l'univers. Lorsque l'on parler de "l'eau primordiale", on doit se rappeler que cet élément constitutif de la Vie n'est qu'un assemblage d'hydrogène et d'oxygène ; peu pour ainsi dire, cependant un très grand peu. Les autres électrolyses ont suivi leur chemin dans cette soupe pleine d'énergie. Dire que notre grand-père est de l'hydrogène, on le peut.

Lee Rony 13/04/2016 09:47

Je comprends mieux pourquoi tant de gens semblent être fait de méthane !
Un long chemin fait de rencontres, de réunions, de fusions, de séparations aussi. Nos sociétés semblent bien être régies par ces mêmes lois et contraintes physiques.

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages