Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2016 3 06 /04 /avril /2016 08:00

L'enfant, dans le ventre de sa mère, ne peut voir

Quel sera son chemin et ses difficultés ;

Il n'a besoin de rien, son univers est noir,

Mais il n'a pas appris ce qu'était la clarté.

 

Tout est doux et chaleureux comme un œuf étrange,

À moins que ce ne soit une cage de nuit.

Un endroit sans pensée, sans démon et sans ange,

Le seul probablement que l'on peut nommer vie.

 

Et puis vient la douleur, arrachement cruel.

Qu'était l'omnipotence ? Rien de plus qu'un mensonge

Qu'une ombre déifiée, le néant éternel,

promettra pour couvrir que l'espoir est un songe.

 

L'oubli n'est pas le pire, c'est plutôt son contraire,

Si grand est le contraste entre hier et demain,

Que le présent n'est plus qu'un délire arbitraire

Facile à supporter si l'on nous tient la main.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

chenzen, le seul 10/04/2016 17:37

Bonjour Lee. Très beau texte.
Si le bébé savait ce qui l'attend dehors, il réfléchirait à deux fois avant de s'empresser de sortir. :+))

Lee Rony 13/04/2016 09:39

Le Paradis sans la conscience d'y être, n'est-ce pas cela l'Enfer ?

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages