Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2016 6 16 /04 /avril /2016 08:00

Vetrarborgin - Arnaldur Indridason – 2005

Tout commence au pied d'un immeuble de la banlieue de Reykjavík, le corps d'un enfant y est découvert et d'abord il semble qu'il soit simplement tombé d'une fenêtre. À l'examen il apparaîtra qu'il n'en était rien et qu'un coup de couteau fut la cause de son décès.

Cette fois le commissaire Erlendur est confronté aux problèmes engendrés par l'immigration en Islande, la petite victime étant métis, fils d'une mère thaïlandaise et d'un père islandais. Il va découvrir une situation qu'il ignorait, les difficultés d'immigrés se retrouvant dans un univers à l'opposé du leur.

 

Quels pays peuvent-il être plus différents que la Thaïlande et l'Islande, malgré leur parenté phonétique ?

Le crime est-il raciste ? L'enfant était-il bien accepté dans son école, s'y sentait-il à l'aise où avait-il du mal à vivre entre deux cultures, d'autant que son frère ainé, né d'un père thaïlandais, lui, semble désireux de quitter cette terre froide et hostile. Aurait-il été victime d'un pédophile ayant profité d'une opportunité où la vérité est-elle encore ailleurs.

Pour Arnaldur Indridarson c'est le prétexte d'observer son pays et ses habitants confrontés à une population venue d'ailleurs, eux qui vécurent longtemps en autarcie. Certains acceptent ces étrangers, d'autres s'en méfie, les voyants comme des envahisseurs mettant en danger leurs culture et traditions.

 

Erlendur est toujours hanté par son enfance, la disparition de son frère alors qu'ils s'étaient perdus tous les deux dans une tempête, il a les mêmes difficultés à s'entendre avec Eva Lind, sa fille. Pour ne rien arranger, son ancienne mentor, Marion, est au stade terminal de son cancer. De plus il reçoit d'étranges coups de fils et pendant qu'ils viennent d'une femme disparue depuis quelques mois et dont le mari est soupçonné du crime.

Les fils s'entremêlent et le commissaire devra faire preuve de sagacité pour trouver ce qui s'est vraiment passé.

Quel meilleur vecteur que le polar pour observer un milieu, une population, un pays ? Indridarson l'utilise pour ausculter ses concitoyens confrontés à une nouvelle immigration. Son héros est l'incarnation d'une époque qui disparaît, celle d'une Islande agraire et pauvre, habituée au froid et à la dureté du temps. Il utilise chaque enquête pour oublier sa propre vie et ses tourments, sachant bien qu'il ne peut leur échapper longtemps.

 

Probablement l'auteur utilise-t-il un ordinateur pour la rédaction de ses livres, mais à l'intérieur de celui-ci se tient un scalpel maniée par une main de maître. À ne pas rater !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai lu
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages