Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2016 7 24 /04 /avril /2016 08:00

По закону - Lev Koulechov - 1926 d'après Jack London – 80'

Édité chez Bach Films

Le Klondike est réputé pour avoir été l'objet d'une véritable ruée vers l'or, avec les comportements que l'on peut imaginer dans une époque où la loi pouvait s'exprimer d'une façon rapide.

Parfois trop !

Ainsi voyons nous cinq mineurs exploiter un filon aurifère qu'ils ont découvert. Les relations sont pourtant difficiles entre eux et Deinine, pourtant principal inventeur du filon, las d'être traité comme un larbin se révolte et tue deux de ses tourmenteurs avant que les autres, Edith et son époux, ne parviennent à le maîtriser alors qu'il les aurait sûrement tués aussi.

Les contraintes météorologiques rendent impossible son convoyage vers la ville la plus proche et sa remise au sherif de la région. Garder le prisonnier sous surveillance crée une trop vive tension pour que cela continue. Ne reste pour solution que de le juger sur le champ.

Sous le regard de la reine Victoria dont le portait contemple la scène en se demandant ce qu'il fait là.

Dur est la loi mais c'est la loi ! Celle-ci doit s'exercer dans toute sa vigueur. Ainsi Michael Deinine est-il jugé, et condamné, à mort, comme il se doit, pour son crime.

Les époux Nilsen optent pour la pendaison et laisse Michael Deinine en mauvaise posture. Mais...

 

Le sujet était dans l'air puisqu'à la même époque Chaplin tournait ''La ruée vers l'or'' avec un thème équivalent. Mais je n'ai jamais été fan de Charlot aussi je vous conseille la réalisation de Koulechov qui ne se veut pas comique, et qui ne l'est pas. Sombre, monté comme une tragédie, fortement contrasté où les ombres semblent prendre vie et le pas sur les vivants. Mais ces individus, dans de telles conditions, le sont-ils encore ? Il n'y a pas que l'or en jeu mais aussi l'enfermement, ce huis-clos où chacun face à lui-même ne peut plus se cacher et laisse s'exprimer son caractère. Aussi sauvage que l'environnement !

Un grand moment de cinéma dominé par l'interprétation de Alexandra Khokhlova, épouse du réalisateur. 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai vu Cinéma
commenter cet article

commentaires

chenzen, le seul 27/04/2016 18:37

Bonjour Lee.

Ce film semble très intéressant, à découvrir.
Lorsque l'on dit que l'or rend fou, ce n'est pas une légende, il n'y a qu'à voir les successions et héritages. Non pas que l'argent possède un mystérieux pouvoir de folie sur l'Homme, mais c'est plutôt ce dernier qui a une âme obnubilée par la convoitise.

Lee Rony 27/04/2016 19:57

Bonsoir chenzen, le seul.

Je te le recommande. Le veau d'or est toujours debout, à mon avis il le sera encore quand ses adorateurs, et même ses détracteurs, seront tombés en cendres.
Âme est un bien grand mot, j'y vois une inflation d'un instinct archaïque de possession pour se rassurer, pour combler ce manque d'être, ce vide que l'argent est censé remplir. Censé et insensé, curieuse paronymie !

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages