Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 08:56

돌이킬 수 없는 - Park Soo-yeong – 2010 – 88'

Choong-sik (Kim Tae Woo) est horticulteur et élève sa fille comme si elle était sa plus belle fleur, il veille sur elle et n'imagine pas que quelque chose puisse lui arriver. Ses espoirs vont êtres déçus bien sûr quand Mi-rim (Cho Min-ah) va disparaître. Dès lors pour Choong-sik va tout mettre en œuvre pour retrouver son enfant en harcelant la police pour savoir si une piste a été trouvé, puis en tentant de mener sa propre enquête. Ainsi il va trouver le suspect idéal, Si-jin, (Lee Jung Jin) arrivé depuis peu dans le quartier avec sa mère et sa sœur, sans doute pour fuir rumeurs et persécutions. En tombant sur son dossier il va le découvrir soupçonné de pédophilie. Ayant volé le dossier il le diffuse largement. Ainsi Si-jin et sa famille sont-ils montré du doigt, son chien est tué, son commerce de réparation de vélo est vandalisé, visiblement par Choong-sik qui a besoin de trouver un coupable, sans doute de combattre son sentiment de culpabilité d'avoir si mal tenu son rôle de père puisque sa fille n'est plus là.

Les choses empireront quand le cadavre de la petite Mi-rim sera découverte. Cette fois le doute n'est plus permis, c'est Si-jin le coupable. La police enquête, le met en garde en vue, cherche tous les indices possibles. Trouve le témoignage d'un peintre résidant non loin du lieu ou a été découvert la dépouille. Si-jin reconnaît qu'il aime les enfants d'une manière inapproprié mais nie être un assassin.

Mais rien de concluant, rien de suffisant, même un témoignage du conducteur d'un bus passant à proximité du lieu du crime est trop confus pour affirmer la culpabilité du suspect.

Les policiers eux-mêmes sont en désaccord, le plus âgé est sûr d'avoir le coupable, pas besoin de réfléchir davantage, de chercher plus loin, son jeune collègue est plus circonspect et moins enclin à céder à une première impression. Tous les deux pourtant continuent à chercher. Insuffisant, insupportable pour Choong-sik, il doit agir, venger la mort de sa fille. Il n'est plus capable de penser à autre chose, pour autant qu'il ait jamais été capable de penser.

Le suspens est bien construit, le scénario habile, même si l'histoire du coupable trop évident a déjà été servie. Le film est assez court pour maintenir la tension, le jeu des acteurs y contribue.

 

S'il y a une leçon à tirer c'est qu'un bienfait est toujours puni. Au moins suis-je à l'abri de ce risque.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai vu Cinéma Corée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages