Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2016 7 13 /03 /mars /2016 08:18

The Postman Always Rings Twice – Tay Garnett – 1946 - 113'

Frank Chambers (John Garfield) se fait engager par une station essence le long de la côte en Californie après y avoir été déposé par un voisin, procureur. Le patron, Nick (Cecil Kellaway), est un homme sympathique également propriétaire du restaurant-bar accueillant les voyageurs de passage. Il est marié à la très belle et très jeune Cora (Lana Turner), qui semble ne pas travailler beaucoup et qui est cependant très ambitieuse.

Cora n'est pas enchantée que Frank reste travailler et vivre avec eux, encore moins que Frank l'embrasse de force ce premier jour. Mais le temps fait son effet et la comparaison ne joue pas en faveur de Nick, Cora et Frank deviennent donc amants. Profitant de l’absence du mari l'amant demande à Cora de partir avec lui.

L'idée semble plaisante à le jeune femme mais la réalité est moins séduisante, Cora décide de rentrer chez elle ; Frank la suit.

Il faut trouver une autre solution. Le plus simple ne serait-il pas que le gêneur disparaisse ? Ça devrait être facile, il suffit de simuler un accident dans une baignoire.

Les circonstances seront défavorables aux amants, un court-circuit empêchera le complot d'être conduit à son terme. Nick, assommé, ne se doutant de rien, passe sa convalescence à l'hôpital.

Frustré Frank quitte le garage mais le destin en a décidé autrement. Nick le rencontrant par hasard le ramène à la maison. Mauvaise idée. C'est que le garagiste a une idée, il veut vendre son commerce et partir avec son épouse pour rejoindre sa sœur malade. Décision que Cora n'approuve pas. Il faut agir, vite. Un accident de voiture paraît plus pratique. Justement ils font tous les trois à un rendez-vous avec l'acheteur de la station, Frank assomme Nick, le place dans le véhicule, pousse le tout dans un ravin, si bien qu'il tombe lui aussi mais s'en sort avec quelques blessures.

Le voisin pourtant, le procureur, était déjà suspicieux depuis l'affaire de la baignoire est persuadé qu'il s'agit d'un crime, maladroitement, maquillé en accident.

Mais il est toujours possible de s'arranger, avec les assureurs, le procureur. L'accusation est modifiée, Cora et Frank sont relâchés. La cohabitation s'annonce difficile, Cora sait que son amant l'a dénoncé pour tenter de se dédouaner, pourtant il faut sauvegarder les apparences aussi se marient-ils. Mais la jeune femme doit s'absenter pour aller voir sa mère malade. Cette dernière morte Cora revient et apprend que son mari en a profité pour séduire une autre femme.

 

Les choses vont pourtant s'arranger, temporairement... il faut bien que la morale soit sauve !

D'après le roman de James M. Cain

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai vu Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages