Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 09:00

인플루언스Lee Jae-gyu – 2010 - 80'

Les portes du DJC ne s'ouvrent que devant les élus, seul celui qui reçoit l'invitation connaîtra le lieu et le moment où elles s'ouvriront.

                                 A second beginning

Kim Woo-kyung est journaliste, présentateur d'un journal télévisé ayant une immense audience, il vient de recevoir une invitation pour rencontrer Lee Man-hee, sur le chemin alors qu'il ouvre un coffret posé devant lui il découvre une bouteille marqué du sigle DJC. L'ouvrant il trouve à l'intérieur une invitation. Alors qu'il se demande ce dont il retourne son véhicule est percuté par un gros 4X4 qui a brulé un feu, comme s'il l'avait fait exprès. Ses blessures sont graves et ses côtes cassées empêchent les soins qui pourraient le sauver. Pourtant au même moment il se trouve dans une espèce de bar, à l'image d'un club privé. Là il rencontre un homme qui l'invite à boire, lui parle quelques minutes, avant de lui dire qu'il est déjà mort une fois et que c'est une leçon à retenir.

Mais le club disparaît, comme l'hôpital où se trouvait son corps, il se retrouve dans la voiture, juste à temps pour prévenir son chauffeur de faire attention.

L'accident est évité de justesse.

Alors qu'il mène son interview avec le Président Lee Man-hee du Groupe Tae Jin, celui-ci prend une tournure inattendue, les questions tournent autour d'un scandale concernant une douzaine de millions de dollars, lequel mis à mal une partie de l'économie nationale par le scandale provoqué. Tant de dommages causés par un pot de vin aussi ridicule !

Bien sûr Tae Jin n'est pas impliqué, même si le procureur Cho Yoon-hee de l'équipe de conseillers spéciaux qui pensait le contraire est morte dans un accident de la circulation sur la route de son bureau. Bref le journaliste met en cause clairement son vis-à-vis, prenant à témoin les téléspectateurs. Il sait qu'ainsi il participe à sa dernière émission mais la vérité doit être dite, même le dernier jour de l'année.

Une fin n'est-elle pas promesse d'un recommencement ?

 

                                   Drawing Promise

Le président Choi Dong-hoon des enchères Paul et Ashley se précipite dans le vide du sommet d'un building, autant dire que ses chances de survie sont nulle. Pourtant son mouvement est suspendu, alors qu'il flotte dans l'air. Son téléphone n'aura pas la même chance et poursuit sa chute jusqu'au sol. Mais c'est secondaire.

Le même homme déjà vu dans la première scène, simplement appelé W, l'observe, s'approche, non sans que Choi soit étonné de ce qui se passe. Mais sa position inconfortable ne va pas durer et sa chute se poursuit.

Jusqu'à un mètre du sol, lui permettant de se remettre debout, alors que l'homme lui rend son téléphone. L'ouvrant il découvre sur l'écran une invitation signée DJC pour le soir même. En attendant il rentre dans l'immeuble jusque dans une salle où se déroule une vente aux enchères. Une dernière œuvre est proposée ''The Pearl'' De Choi Sang-jung. Elle est adjugée pour un million. Proposition venue d'une salle privée où Dong-hoon reconnaît, par circuit de télévision intérieure interposée, l'individu rencontré sur le toit, puis au sol. Quelques péripéties plus tard celui-ci lui donne l'adresse où livrer le tableau.

Celle de son véritable propriétaire.

Il y retrouve l'homme mystérieux dans le club déjà vu, lequel lui avoue que son père était membre du DJC et qu'il payait ses consommations avec des tableaux. En fait une sorte de prêt, Sang-jung ayant demandé que ses toiles fussent remises à son fils quand le bon moment arriverait.

Ce qui semble être le cas. Dong-hoon ayant de gros besoins d'argent pour régler ses dettes de jeu, raison pour laquelle il avait tenté de mettre fin à ses jours.

L'homme ne lui demande en échange qu'une seule toile, ''The Pearl''. Il s'avance vers celle-ci, la lacère, et en extrait une autre. Celle que Dong-hoon peignit dans l'atelier de son père.

 

Mais des hommes arrivent, eux sont sur la piste du DJC et leurs intentions sont inamicales. Le plus étrange, encore que le terme semble mal choisi, est que le chef de ce groupe ressemble à l'homme mystérieux comme s'ils étaient jumeaux.

                                  Fateful promise

La troisième partie débute alors que la Corée est une colonie japonaise. Nous découvrons les origines de W, batard de la famille impériale, profitant de la vie malgré les circonstances. il fréquente an particulier le DJC, club select où il rencontre une belle et mystérieuse jeune femme, J. Malgré que celle-ci lui ait interdit de visiter une partie des locaux il ne peut résister à la tentation et découvre  le Jubilée, cube mystérieux ressemblant à un aquarium, dont le liquide intérieur n'a pas besoin de parois pour tenir en place...

                                         Fate

Il ne s'attendait pas à un tel destin, à ce rôle, surtout pas après avoir été tué par les soldats japonais... la mort n'est donc pas irréversible, elle peut montrer son ombre pour que celui qui lui est promis puisse prendre une autre route, plus longue faute d'avoir une autre destination.

Qui est-il, qu'est-ce que le Jubilée, d'où vient le pouvoir de ce dernier ? Cette tétralogie montre sans expliquer. Pour en savoir plus il faut se plonger dans le manwha... À suivre donc !

Avec Lee Byung-hun (W), Han Chae-young (J)... 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai vu Drama Corée
commenter cet article

commentaires

PatiVore 28/02/2016 15:46

Merci, lien répercuté sur le blog dédié au challenge https://challengecoreen.wordpress.com/2016/02/28/the-influence-de-lee-jae-gyu/

Lee Rony 29/02/2016 12:40

Encore une belle découverte.

PatiVore 28/02/2016 15:13

Merci Lee Rony, billet répercuté sur https://challengecoreen.wordpress.com/2016/02/28/the-influence-de-lee-jae-gyu/ ; bonne continuation !

Lee Rony 29/02/2016 12:41

Elle le sera, j'espère !

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages