Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2016 4 25 /02 /février /2016 09:00

      Les Cahiers de Science & Vie N 152 – Avril 2015

Pascale Desclos

 

Le terme ''Lumières'' apparaît pour la première fois en Europe dans un discours rédigé par le diplomate français Jean-Baptiste Dubos en 1733 : La perfection où nous avons porté l'art de raisonner, qui nous a fait faire tant de découvertes dans les sciences naturelles, est une source féconde en nouvelles lumières. Adopté par les lettrés, le mot va bientôt se décliner dans toutes les langues d'Europe.

Après la révocation de l'édit de Nantes par Louis XIV, en 1685, les protestants ont quitté la France. Près de 170 000 d'entre eux ont trouvé refuge en Europe du Nord et du Nord-Ouest. Berlin compte alors 20 % de Français dans sa population, explique Pierre-Yves Beaurepaire. Parmi ces réfugiés, des polémistes, des libraires et des imprimeurs propagent les idées nouvelles. Le sud de l'Europe prend le train en marche.

 

 

C'est la curiosité qui anime alors ces élites européennes. Les savants et les philosophes du XVIIIe veulent tout comprendre, tout savoir, tout inventer. Ils voient dans la philosophie, la physique, l'économie ou l'éducation le chemin du progrès. La Cyclopaedia de Chambers lance la mode des encyclopédies, en France Diderot et d'Alembert envisagent d'en publier une traduction avant de se lancer dans leur propre projet. Il s'agit pour eux de concurrencer le projet de Chambers mais aussi de le compléter, quitte à en profiter pour le piller.

D'autres projets émergeront en Europe, soulignant les divergences entre mouvements nationaux des Lumières. La première est d'ordre religieux. Les Français sont majoritairement anticléricaux, les anglais, antipapiste, les protestants sont, eux, hostiles à l'irréligion. C'est aussi la naissance des identités nationales et du débat sur les langues. Anglais et Français s'affrontent déjà. Malgré ces rivalités, l'Europe est le cadre d'intenses circulations et échanges, botanistes et minéralogistes sillonnent le continent et les colonies à la recherche de nouveaux spécimens, les cartographes vont jusqu'en Sibérie pour fixer les frontières de la civilisation, lettrés et artistes se déplacent en quête de commanditaires et de protecteurs. La mode est au voyage, les jeunes gens aisés partent faire le tour de l'Europe durant des mois.

Les premiers guides touristiques apparaissent, tel Le Guide du voyageur en Europe, publié en allemand puis traduit en français. Les échanges sont aussi épistolaires, tout le monde écrit à tout le monde, souligne Pierre-Yves Beaurepaire. Certaines institutions favorisent la diffusion des savoirs. Cénacles formés d'érudits et d'amateurs. Les loges maçonniques participent au mouvements pour le progrès, celle des Neuf Sœurs, fondées en 1776 à Paris, dont Voltaire et Benjamin Franklin furent membres, contribue au soutien à la révolution américaine et au développement des sciences.

Journaux et livres se diffusent largement, certains libraires et imprimeurs se spécialisent dans les extraits de livres de 10 à 20 pages traduits et annotés, plus faciles à assimiler que des ouvrages originaux !

Les élites de l'Europe des Lumières ont conscience d'appartenir à un même espace. Leur rêve d'une Europe unie et pacifiée préfigure la construction européenne du XXe siècle !

 

Pierre-Yves Beaurepaire. L'Europe au siècle des Lumières. Ellipse 2011

Pierre-Yves Beaurepaire. L'Europe des Lumières. PUF. Que-sais-je ? 2013

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai lu Science
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages