Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 09:00

La bougie était noire et la flamme glacée,

Elle a couru si vite en direction du bois,

L'a caressé longtemps en cherchant une entrée

Avant d'enfin trouver la moins longue des voies.

 

De petits pas d'abord pour marquer le chemin,

Semant régulièrement les graines de la mort.

Partant de tout en bas jusqu'au moindre recoin,

En prenant garde au bruit, ne point gêner qui dort.

 

Atteindre le sommet, courir dans la charpente,

Plus libre de hurler, ici nul n'entendra.

Quand tout est envahi, des caves à la soupente

Je peux enfin gonfler, tout prendre dans mes bras.

 

Fumées en avant-garde, paralysant les corps,

Envahir les poumons, asphyxier les esprits,

Mais le plus amusant dans ce triste décor

Promis à s'engloutir dans le cœur du mépris

 

Ce sont les cris d'humains réveillés en sursaut,

Prisonniers d'un étau, entre peur et panique,

Comment se concentrer quand il n'y a d'écho

Que celui de l'effroi d'un avenir tragique.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

Chenzen, le seul 18/01/2016 19:18

Bonjour Lee.

La flamme est l'avenir de l'Homme, je le confirme.

Lee Rony 18/01/2016 21:23

Jeanne d'Arc me le disait encore hier !

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages