Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 08:43

Gaslight – George Cukor – 1944 – 114'

 

D'après la pièce Angel street de Patrick Hamilton.

 

Paula a quitté Londres quelques années plutôt, après l'assassinat de sa tante, Alice Alquist. En Italie elle fait la connaissance de Gregory, pianiste de son état, qu'elle épouse. Celui-ci réussit à la convaincre de revenir habiter dans la maison de sa tante. Tout est toujours parfait au début d'une relation, mais qu'elle dure et les choses finissent par changer. Gregory s'intéresse de moins en moins à son épouse qu'il accuse de devenir folle. Faisant tant et tant qu'elle finit par se poser des questions et penser qu'elle le devient vraiment. Pour parfaire ses manœuvres il isole son épouse puis envisage de la faire enfermer dans un hôpital psychiatrique.

Pourtant Paula a conservé un ami dans la capitale anglaise, fort heureusement celui-ci est inspecteur à Scotland Yard. L'ayant reconnu il mène, à titre personnel, son enquête et rouvre celle du meurtre de sa parente, toujours mystérieux. C'est ainsi qu'il découvre que la victime était en possession de bijoux de grandes valeurs dont nul ne sait ce qu'ils sont devenus. Plaçant un ami dans le commissariat du quartier du couple afin qu'il épie leur comportement il découvre que Gregory sort la nuit, prétendument pour travailler, mais ne fait que s'engager dans la rue derrière sa maison.

L'explication est claire pour lui, c'est Gregory qui est l'assassin d'Alice, il ne s'est mit sur la route de Paula que pour l'épouser et revenir dans cette maison afin de mettre la main sur les joyaux. Quand il sort de nuit le mari en réalité revient dans la grande demeure et explore le grenier où s'entassent les affaires de la morte avec l'espoir d'y trouver ce qu'il cherche.

Le policier décide de confronter ses réflexions avec le mari afin d'en voir les réactions, la bagarre qui se déclenche alors lui permettra de l'arrêter.

Pour son interprétation, bien différente de ses rôles précédents, Ingrid Bergman obtiendra l'Oscar de la meilleure actrice. Récompense méritée, quand au talent de George Cukor si vous connaissez le cinéma il est inutile de le souligner, dans le cas contraire vous le découvrirez.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai vu Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages