Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2015 1 26 /10 /octobre /2015 08:00

Les Cahiers de Science & Vie No 150. Janvier 2015

D'un Merlin à l'autre

 

Associant l'érudition théologique et savante du clerc, la complicité du paysan avec la nature et le sens stratégiques de l'homme de guerre, Merlin est une synthèse de la société médiévale, personnalité polymorphe devenue l'une une complexe figure littéraire.

Merlin est au confluent du divin, du diabolique et du paganisme, signe des cultures qui furent associées pour lui donner naissance par divers auteurs qui façonnèrent sa personnalité, chacun lui apportant quelque chose de son époque, de sa société. Temps où se confondaient science, magie et sorcellerie. Il est un agrégat de l'histoire de la science, incarnation chimérique et idéale des savants passés et à venir. Il est le familier des puissants dont les dons de devin lui donnent un rôle de conseiller politique auprès des rois. Il interprète leurs songes, déchiffre les signes que Dieu lui envoie, prédit même la mort de ses employeurs. Manipulateur et psychologue il fait croire au souverain que l'idée qu'il lui a soufflé est de lui. Fin stratège il piège les Saxons en les laissant débarquer puis s'éloigner de leurs vaisseaux avant de les couper de leurs bases.

Son grand dessin pourtant est la quête du Graal. Concepteur de la Table ronde il enseigne aux chevaliers les bases de l'éthique et de l'idéal chevaleresque. Initiateur de Stonehenge il fait quérir en Irlande les pierres monumentales au sommet du mont Killara. Les hommes étant incapables de les transporter il use de ses pouvoirs pour les déplacer vers les navires. Au fil des siècles et des récits, son savoir devient tel qu'il ressemble à un demi-dieu omniscient. Héritier des druides il conserve les restes de la spiritualité celtique broyée par l'église, les survivances d'un monde vaincu mais pas encore effacé par le nouveau pouvoir.

Il sait soigner par les plantes, pratique la médecine incantatoire, peut se rendre dans l'autre monde pour chercher l'âme du malade et même redonner vie à des chevaliers morts. Tel un chaman des grands espaces sibériens ou un sorcier de l'Altaï il communique avec les esprit qui lui révèle l'avenir. Il pourrait même se métamorphoser en oiseau, en loup, en cerf.

Fils du Diable il est originellement destiné à servir l'Enfer et même à contrer l'influence de Jésus. Mais le démon se trompe de ''cible'' et au lieu d'une pécheresse il se glisse dans le lit d'une vierge vertueuse instruite des saints commandement. Auréolé de la quasi-sainteté de sa mère il va œuvrer pour le bien de l'humanité.

Les vies de Merlin et Jésus présentent des similitudes. Nés d'une vierge ils échappèrent aux envoyés du pouvoir désireux de les éliminer, l'un se retire en forêt, le second dans le désert, ce dernier a des apôtres alors que l'autre a des chevaliers... Du Diable il tient le pouvoir de lire le passé mais Dieu lui accorde la connaissance de l'avenir. Au fil du temps et des récits il se dédiabolise pour entrer au service de la religion chrétienne.

Toujours proche de la nature il la retrouve pour se ''ressourcer'', il parle aux bêtes, passe l'hiver avec un loup ou chevauche un cerf.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai lu Science
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages