Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2015 7 06 /09 /septembre /2015 07:24

Jacques Tati – 1949 - 75'

Un village de province prépare sa fête patronale. Les enfants sont fous de joie et les adultes s'affairent alors que les forains montent leurs attractions. François, le facteur, offre à tout le monde son aide mais il a plus de bonne volonté que d'habileté ce qui rend son soutien problématique pour ceux qui en bénéficient.

C'est principalement sa participation à l'élévation du mât de cocagne qui fait sa fierté.

Le jour de la fête il est spectateur dans une baraque d'un documentaire sur la poste aérienne aux États-Unis. Pour lui c'est une révélation et un défi, il va faire sa tournée ''à l'américaine'', sur son vélo en guise d'avion.

C'est dire que malgré toute son énergie il y aura des différences et des difficultés inattendues.

C'est en 1943 que Jacques Tati et son ami et collaborateur Henri Marquet se réfugient dans une ferme de Sainte-Sévère-sur-Indre, où ils passent plusieurs mois. Pour rendre hommage à cette localité qu'il connaît bien Tati y tournera Jour de fête, reprenant son personnage de François le facteur.

 

Ce film aurait dû être le troisième film français en couleur de l'après-guerre, avec Le Mariage de Ramuntcho (1947) de Max de Vaucorbeil et  La Belle Meunière de Marcel Pagnol .

La société Thomson-Houston avait proposé à Tati un nouveau procédé, Thomsoncolor, pour lequel elle fournissait pellicule et assistance technique. À l'époque, le Technicolor n'était pas utilisé en France, le seul laboratoire européen se trouvait en Grande-Bretagne, et son coût était au-delà des possibilités des productions françaises de l'après-guerre.

Tati et son producteur Fred Orain acceptèrent l'offre de Thomson, mais sur les conseils du chef opérateur, Jacques Mercanton, les prises de vue en couleur furent ''doublées'' avec des prises simultanées en noir et blanc, ce qui sauva le film, puisque Thomson s'avéra incapable de tirer des copies couleur d'après le matériel original.

 

En 1988Sophie Tatischeff, monteuse et fille de Jacques Tati, et François Ede, chef opérateur, entament un long et minutieux travail de restauration et de montage à partir du matériel original, heureusement conservé. Le système optique qui permet d'obtenir la restitution des couleurs est reconstitué, et permet, plus de quarante ans après le tournage, de retrouver les couleurs d'origine.

 

Jour de fête existe donc dans trois versions différentes :

la version originale de 1949 disponible en version restaurée 1080p dans le coffret Jacques Tati L'intégrale(Studiocanal) depuis février 2014 (en DVD et Blu Ray) ;

la version de 1964 avec quelques plans nouveaux (présence d'un peintre dans le village), quelques plans coloriés au pochoir, une bande son réenregistrée et plus dynamique. C'est la version noir et blanc la plus connue (disponible en version restaurée 1080p en Blu Ray ainsi qu'en DVD).

la version en couleurs Thomsoncolor, restaurée, de 1995 avec un montage de Sophie Tatisheff, disponible en DVD / Blu Ray dans le coffret Jacques Tati L'intégrale (Studiocanal) en 720p. Elle utilise la bande sonore de 1964.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai vu Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages