Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2015 6 08 /08 /août /2015 07:43

Pour la science 445 -9

Le bond technologique décisif de nos ancêtres

Les premiers Homo sapiens vécurent longtemps comme leurs contemporains, Homo erectus et Homo neanderthalensis. Il y a 50 000 ans pourtant nos moyens de subsistance de sont complexifiés : outils de pierre spécialisés, outils d'os, utilisation des ressources marines... la liste est longue. Cette révolution technique fut décisive pour notre espèce puisqu'elle entraîna l'augmentation de la densité des populations, son expansion vers de nouveaux environnements ou l'extinction de la mégafaune du Pléistocène supérieur et des humains archaïques.

 

L'une des premières explications de ce bouleversement fut que les comportements humains modernes seraient apparus à la suite d'un changement génétique qui aurait affecté notre fonctionnement cognitif. L'amélioration de nos capacités nous aurait permis de solutionner des problèmes auparavant insurmontables.

Il semble que l'humain moyen a une intelligence supérieure à celle du chimpanzé moyen, pourtant nos capacités cognitives paraissent insuffisantes pour expliquer le succès écologique de notre espèce.

Imaginons-nous, vous ou moi, dans une région hostile ou pourtant des groupes humains vivent depuis longtemps. Le nord du Canada par exemple. Ni vous ni moi armés de notre seule intelligence ne survivrait dans cet environnement. Des événements passés font office d'expériences, un groupe d'explorateur disposant de vivres importantes est coincé dans un milieu inhabituel, malgré le temps dont il dispose pour s'adapter il est rare que cela arrive, et quand cela arrive c'est avec l'aide des populations locales.

L'auteur, pour illustrer son propos, cite Bernard de Chartres, philosophe platonicien du XIIè siècle : Nous sommes comme des nains sur des épaules de géants. Nous voyons mieux et plus loin qu'eux, non que notre vue soit plus perçante ou notre taille plus élevée, mais parce que nous sommes portés et soulevés par leur stature gigantesque. Si l'espèce humaine est capable de produire de tels accomplissements c'est en raison de sa capacité à accumuler de la connaissance à travers les générations.

Les outils complexes résultent de l'accumulation de changements mineurs. Les groupes humains bénéficient de techniques élaborées fruit de la modification progressive et transgénérationnelle de techniques ancestrales : la culture cumulative, transmissions des innovations et progrès à des individus qui les amélioreront. Elle permit à notre espèce de coloniser des environnements différents.

Aucune autre espèce ne semble capable d'accumuler les innovations culturelles comme le fait l'espèce humaine. Lorsqu'une apparaît au sein d'un groupe humain la probabilité qu'elle soit transmise est supérieure à ce qui est observé chez les chimpanzés. L'apparition d'un système de ''pédagogie naturelle'' a pu contribuer à l'apparition de la culture cumulative. L'utilisation d'un langage articulé facilitant cette transmission. L'ignorance des origines du langage fait que leur relation est spéculative. Le développement de la syntaxe permettant la création de phrases pourrait lui-même être une conséquences de l'apparition de la culture cumulative.

L'explosion culturelle du Paléolithique supérieur n'a pas été homogène, ni dans l'espace ni dans le temps, suggérant que la complexification culturelle ne résulte pas directement de l'apparition soudaine de capacités individuelles spécifiques, d'autres facteurs sont susceptibles de déclencher l'émergence ou la disparition de pratiques culturelles complexes.

La bonne nouvelle est que la culture cumulative est un processus auto-catalytique : de nombreuses innovations culturelles renforcent les facteurs responsables de son évolution. L'imprimerie permit de stocker l'information, ce qui l'a préservée de l'extinction en favorisant sa diffusion, plus récemment, Internet a encore facilité l'échange d'informations entre des personnes éloignées, générant des réseaux sociaux considérables. Ces inventions ne sont que deux des nombreuses innovations culturelle qui ont amélioré, et améliorent encore, le processus de culture cumulative. La connaissance étant elle-même un produit de la culture cumulative, parions, avec Maxime Derex que les secrets de notre histoire évolutive ne le resteront pas longtemps.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Lee Rony - dans J'ai lu
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lire au nid
  • Lire au nid
  • : Mes (ré)créations littéraires et photographiques.
  • Contact

Bienvenue...

Bienvenue sur ce blog ! Vous y découvrirez mes goûts, et dégoûts parfois, dans un désordre qui me ressemble ; y partagerez mon état d'esprit au fil de son évolution, parfois noir, parfois seulement gris (c'est le moins pire que je puisse faire !) et si vous revenez c'est que vous avez trouvé ici quelque chose qui vous convenait et désirez en explorant mon domaine faire mieux connaissance avec les facettes les moins souriantes de votre personnalité.

Rechercher

Pages